Qu’est-ce qui a changé dans ma vie depuis que l’humaine est enceinte

Les humains n’ont pas les sens très développés, je vous le dis. Mon humaine n’a eu aucun mal à duper son entourage pendant plus de 3 mois avant de leur révéler l’existence du petit têtard, mais on ne me la fait pas, à moi. Je l’ai tout de suite senti. Et, dès que je l’ai su, mon comportement envers l’humaine a changé.

Je la colle – pour la protéger, évidemment, c’est important de la surveiller de près et voir s’il ne lui manque pas quelque chose. Des fois, elle me boude et me ferme la porte des toilettes dans le nez, mais, en vrai, je sais qu’elle aime bien mon attention et je redouble d’efforts.

Je ne tire plus quand on fait nos sorties de canicross – impossible à Paris de courir en libre, alors mon humaine m’a bien brieffé, il ne faut plus que je la traîne avec des pointes à 20km/h, elle n’a plus la même vitesse de réaction et elle risquerait de tomber comme une crêpe, ce qui ne lui poserait pas de problème en temps normal, mais, avec le têtard en route, c’est pas une super option. Quand on court, je tourne systématiquement la tête pour voir si elle arrive à suivre et, si ce n’est pas le cas, je calme le jeu. Faut dire qu’on traîne un peu la patte en ce moment, mais bon.

Je lui fais des cadeaux – je lui ramène tous mes jouets et des balles encore plus qu’avant. Mais pas que : des fois, c’est plutôt des feuilles et des petites branches, histoire qu’elle puisse se construire un nid, je n’en vois toujours pas un et ça commence à m’inquiéter. Où est-ce qu’ils vont mettre le bébé quand il sera là ?

Je mets mon museau sur son ventre – avec Loulou on s’alterne pour que ce soit équitable, mais des fois on est là, tous les deux, collés sur le ventre de l’humaine, en guéant les mouvements du petit têtard.

La première fois que je l’ai senti, ça m’a beaucoup intrigué. J’ai levé la tête et puis reposée plusieurs fois pour vérifier que je ne m’étais pas trompé : si, ça avait bel et bien bougé. Ça m’a fait couiner d’incompréhension et regarder l’humaine de manière insistante, pour qu’elle m’explique. Je n’ai pas tout suivi, mais il paraît que c’est normal.

L’humaine dit que je suis archi-mignon et méga-chiant à la couver comme ça, mais je prends mon rôle très au sérieux. Je ne laisserai personne lui faire du mal pendant qu’elle porte le têtard, ça n’a déjà pas l’air très évident pour elle, je fais donc tout pour lui faciliter la tâche. Je suis un soldat en mission.

Whiskey

Publicités

Nous sommes tous des super-héros

Un super-héro a des super-pouvoirs, une double identité et un costume moulant, n’est-ce pas ? Un peu comme les humains qui font du sport, je dirais. Ah si, si, c’est même sûr ! Des super-pouvoirs ? Vous les avez vu se surpasser pour battre un RP, atteindre un nouvel objectif improbable, prendre de la masse maigre ou résister à un burger quand ce n’est pas le jour du cheat meal ? Double identité : il suffit de voir comment ils se transforment quand ils enfilent les baskets. Employé sérieux le jour et dingo qui court de nuit avec une frontale de retour chez eux. Et pour le costume moulant et fluo, même pas la peine que j’argumente !

Runwithurdog_Personnages

Mes humains sont mes super-héros

Mes humains, je les aime plus que tout. Ils sont géniaux et gentils et mes meilleurs amis. Ils sont capables de faire des choses incroyables. Par exemple ils transforment d’un seul geste une commande en friandise. Ils font apparaître des friandise partout, je voudrais bien avoir ce super pouvoir aussi !

Ils travaillent toute la journée et ils trouvent quand même l’énergie de m’amener courir, de jouer avec moi dans le jardin et de me faire des papouilles. Ils organisent leur vie et la mienne aussi, en un clin d’œil. Ils ont du courage, de la volonté, de l’abnégation. De la force de caractère et de la force physique aussi, héhé. Du mordant. Du peps. De l’envie de faire bouger les choses, ne serait-ce qu’un peu. De faire sourire, de faire rêver.

Moi-même, je suis un super-chien 

Pour des humains aussi exceptionnels, il fallait bien un chien exceptionnel. Sans jouer le modeste, je connais mes qualités et mes défauts et je sais surtout ce que mon humaine dit de moi. Elle est sage, mon humaine.

Même si parfois je suis une « sale bête » elle ne me remplacerait pour aucune autre. Je sais lui remonter le morale quand ça ne va pas, je lui fais les meilleurs câlins du monde et lui lèche le visage avec tant d’amour que même la pire des journées se transforme en super journée quand elle me retrouve.

Runwithurdog_Facebook-couverture_V1

Pour ces raisons, ensemble nous formons une super-équipe de super-héros. Des partners in crime, des acolytes liés pour la vie. Nous combattons le Mal et nos ennemies (les miens sont souvent imaginaires, ce qui les rend encore plus dangereux) et on essaye de faire régner le Bien dans ce monde qui est parfois déroutant. Mais, ensemble, on a déjà un bon repère.

Un peu comme tous les humains avec leurs super-toutous, qui lient des amitiés et des partenariats solides pour se protéger mutuellement et combattre tout ce qui empêche le bonheur, la joie et la bonne humeur.

Mon rôle dans nôtre équipe est de protéger mon humaine, de l’aider à lutter contre ses démons et ceux extérieurs, de la motiver pour qu’elle reste la Wonder Woman qu’en tant que femme, elle est obligée d’être. Et, comme toutes les femmes, elle y arrive très bien 🙂

Pour marquer cette épiphanie que j’ai eu un jour pendant ma sieste, le blog fait peau neuve. Tout comme nos comptes Instagram, Facebook et Twitter 🙂 Notre super-logo est fait par notre amie Marine Delvaux, une jeune artiste super-talentueuse que vous pouvez découvrir via son site ou ses réseaux sociaux.

Je voulais marquer le moment pour vous dire que vous êtes tous des super-héros, n’en doutez jamais, on est toujours le super-héro de quelqu’un, l’inspiration de son voisin, la source de bonne humeur de son pote, l’inépuisable fontaine d’amour pour qui a de la chance.

Nous sommes tous des super-héros et ce blog est dédié aux super-héros du quotidien, à vous tous et à vos super-toutous. Cheers !