Courir avec son chien – mais pourquoi ?

Mon humaine a toujours aimé le syntagme latin mens sana in corpore sano – un esprit sain dans un corps sain. Si elle pouvait, elle se le tatouerait sur le front. Elle est convaincue qu’un corps harmonieux, musclé et endurant apporte une bonne estime de soi et un état d’esprit positif. Et je ne sais pas pour vous, mais elle, c’est ce qu’elle cherche dans la vie.

Elle dit que le sport est un moyen d’être en bonne santé et de cultiver le goût pour l’effort, une qualité essentielle chez l’être humain. Surtout parce que nous vivons à l’époque de l’immédiat, du « tout à un click distance » et les humains ont régulièrement besoin qu’on leur rappelle que les choses importantes, celles qui valent vraiment la peine, sont, la plupart du temps, des procès de longue durée. Un corps, une relation, une carrière, un enfant, tout ça prend du temps à se construire et évolue petit à petit et surtout en permanence.

runwithurdog canicross
Photo crédits Lola Ledoux Photographe

Le sport en général et le running en particulier nous ont permis de faire de belles rencontres et de transformer des relations existantes en relations encore plus profondes et significatives. Avec l’humaine, nous avons commencé à courir ensemble il y a près de 4 ans maintenant, deux débutants qui ont découvert patte dans la main les joies et les tristesses de ce sport.

Nous avons parcouru des milliers de kilomètres depuis et nous avons surtout appris beaucoup de choses l’un sur l’autre et sur nous-mêmes. A travers le canicross, nous avons découvert des super pouvoirs qu’on ne pensait pas avoir et on a réussi à surpasser des épreuves, atteindre des objectifs, continué à grandir.

runwithurdog Andreea Whiskey dog love
Photo crédits Lola Ledoux Photographe

Ca nous a transformé en véritable équipe. Je suis sa motivation et son garde du corps : impossible de se dégonfler pour une sortie quand elle me l’annonce et impossible aussi de se faire embêter par des « importuneurs » opportunistes quand je suis à ses côtés (les filles sauront de quoi je parle). Elle est mon running buddy, ma partenaire de fun et de folie et parfois mon boulet. Mais, ensemble, il n’y a rien qui nous arrête. Je l’ai accompagnée jusque là sur 2 prépas marathons complètes et je ne sais plus combien de semi-marathons, 15km, 10km, courses d’obstacles.

runwithurdog courir avec son chien
Photo crédits Lola Ledoux Photographe

Notre blog et compte Instagram ont un seul objectif : rendre un peu de ce bonheur qu’on a la chance de vivre, de cette motivation sans limite qu’on se transmet au quotidien, cette joie de partager avec mon humaine et avec vous les réussites et aussi les échecs d’un duo qui a envie de se surpasser et se démontrer qu’on est ce qu’on choisi d’être. Ensemble on est plus forts.

Alors si vous avez un chien, petit ou grand, mais en bonne santé, sortez jouer, le balader, courir avec lui. Sortez. Bougez. Partagez ! Et si vous avez envie de vous mettre au sport, de changer votre vie pour de bon, d’arrêter de procrastiner et vous dire que vous commencerez une nouvelle vie lundi prochain, prenez un chien. Vous n’aurez plus le choix.

Whiskey

Publicités

Streamleash – un nouveau concept de laisse de dog running

Je vous disais dans mon précédent article que je suis désormais une star du web 🙂 Blague à part, lorsqu’on fait partie d’une communauté aussi active et investie que la nôtre, nous sommes parfois sollicités par des marques qui viennent d’être lancées ou qui proposent un nouveau produit et qui voudraient le faire connaître.

Souvent, ce qui se passe c’est qu’on nous envoie un produit que nous testons et, en échange, nous lui donnons notre avis honnête sur la question. Lorsque nous en sommes ravis, nous partageons la découverte avec vous, parce que, la plupart du temps, il s’agit de nouveaux concepts et qu’on adore découvrir, à notre tour, les dernières nouveautés de notre domaine. Et que les réseaux sociaux sont l’endroit où l’information circule le plus facilement.

Parfois, les retours sont moins bons ou mitigés et là, vous le savez aussi. Mon humaine est partisane de la critique constructive 🙂 Il y a aussi des cas où les échanges restent entre la marque et nous, sous forme de recommandations sur des améliorations à faire au produit visé, en mode bêta-testeur.

Avec mon humaine, nous avons essayé quelques systèmes assez différents de laisses conçues pour le canicross et, la semaine dernière, une start-up américaine nous a écrit pour nous parler d’une idée assez originale. La laisse en question s’appelle Streamleash et il s’agit d’un système rétractable, qui donne tout le contrôle à l’humain.

streamleash laisse rétractable courir avec son chien runwithurdog

Le principe est simple : tout comme la laisse Lishinu dont je vous parlais ici, l’humain a un bracelet fixé sur son poignet. La laisse rétractable permet au chien d’avancer librement et suivre sans effort le pace de son maître.

Pas question de traction, ici, on ne parle pas du système classique avec un harnais, une laisse élastique et un baudrier qu’on préfère dans le canicross, mais, plutôt, d’un système adapté aux coureurs débutants ou qui ont simplement envie de faire une balade sportive avec leur compagnon.

streamleash laisse rétractable courir avec son chien runwithurdog

Cette idée plaisait bien à l’humaine, mais on va devoir attendre un petit moment avant de le tester, car, pour le moment, il s’agit d’un prototype. En effet, le projet cherche des fonds pour lancer la production des premières laisses. D’ailleurs, si vous souhaitez contribuer à ce concept ou vous connaissez des humains qui souhaitent le faire, vous pouvez soutenir le projet. La campagne est ouverte jusqu’au 1er mars 2018 seulement.

streamleash laisse rétractable courir avec son chien runwithurdog

Comme nous n’avons pas pu tester directement la chose, l’humaine a eu beaucoup de questions pour les représentants de Streamleash. Pour répondre à toutes ces questions, c’est le créateur-même du concept, Ian M. Blaylock qui nous a fait un retour en vidéo que vous pouvez retrouver ici.

Même si on n’a pas eu l’occasion de toucher et manipuler à notre guise le prototype comme on aurait aimé (car pour en construire un seul, les coûts sont d’environ 2500 euros, mine de rien !) le concept nous semble super intéressant. A voir juste ce que ça donne d’avoir une main occupée avec la laisse, surtout pour mon humaine qui a déjà son téléphone greffé dans l’autre 😀

Qu’en pensez-vous de ces systèmes attachés au poignet ?

Whiskey