Comment bien choisir son humain

C’est drôle quand on y pense, les humains sont suffisamment naïfs  pour avoir l’impression que ce sont eux qui nous choisissent.

bebe whiskey runwithurdog

Tiens, le jour où j’ai rencontré mes deux humains, par exemple. Comme je suis de nature compétitive, je voulais m’assurer de trouver une maison plus vite que les autres, sur ma fratrie de 6.

L’occasion s’est présentée quand on nous ont annoncé que le couple qui allait venir, cherchait un petit mâle. « Yes ! Jackpot ! » je me suis dit en me frottant les pâtes. A moi les gratouilles exclusives, les biscuits succulents et le grand lit ! Mais, avant, il fallait que je me rende le plus « adoptable » que possible. Ce qui est, bien évidemment, facile pour moi, avec mon caractère de séducteur 😀

Je ne voulais pourtant pas être adopté par n’importe qui. Je voulais de potentiels bons petits soldats à rallier à ma cause  sportive, que je prévoyais déjà. Donc je les ai un peu observés. Ils avaient l’air en forme, ceux-là. Je me souviens que la fille avait un joli sourire chaleureux, les mains douces et un étrange parfum de champs dans les cheveux. Le gars était très beau et athlétique, je me suis dit tout de suite que ce sera mon copain. Ils me plaisaient bien, c’était décidé, j’allais les séduire !

Ces humains-là m’avaient trouvé sur un truc appelé Leboncoin. Je ne sais toujours pas ce que c’est, mais il parait que ce n’est pas toujours une bonne idée. Il semblerait que les humains plus fute-fute vont dans des élevages pour adopter. Ou à la SPA. Mais heureusement pour moi, les miens n’étaient pas au courant.

Whiskey runwithurdog

Je les ai entendus se chouchouter à l’oreille qu’ils n’avaient qu’un seul critère : choisir le plus beau ! On est faits pour être ensemble, je me suis dit, moi aussi je voulais des humains pas laids. Donc je me suis appliqué à faire le beau et battre des cils de la manière la plus séductrice que je pouvais. La fille a craqué la première. J’ai deviné dans son « awww regarde celui-là » que je la tenais !

Comme un bon lieutenant de l’armée de terre en devenir, ma mission, que je me suis donnée et accepté tout seul, était de faire de jolies roulades maladroites pour la faire fondre. Ce sont les femmes qui décident de tout, c’est connu. « Who run the world ? » qu’elle dit Beyoncé. Eh oui, moi je le savais. Donc après quelques roulé-boulé dans sa direction, elle me serait près de son cœur.

Puis, tout d’un coup, ils sont sortis de l’appart. J’ai eu peur qu’ils aient changé d’avis, mais ils sont revenus quelque temps après, ils s’étaient mis d’accord, ça allait être moi ! Alors, chers amis, de mon expérience personnelle, je conseille à tous les jeunes chiots de choisir leurs humains sur trois critères : de beaux yeux, une bonne odeur et un grand sourire. C’est comme ça que le coup de cœur opère, au cas où vous ne le saurais pas. Et une fois qu’on a un coup de cœur, tout est possible.

Whiskey

Publicités