Comment surveiller son chien laissé seul à la maison ?

*Un article soutenu par Furbo

Que font mes chiens lorsque je ne suis pas là ?

Laisser un chien seul à la maison et partir au travail pendant de longues heures est une angoisse permanente pour nous, les maîtres. Surtout en appartement. Moi, j’ai deux chiens, on pourrait se dire qu’ils vont moins s’ennuyer, car ils sont ensemble. Oui, mais aussi faire plus de bêtises, parce qu’à deux on s’entraîne plus facilement.

Souvent on se demande : qu’est-ce qu’ils font en ce moment ? Est-ce qu’ils ont encore attaque les livres sur le dernier rangement de la bibliothèque ? Est-ce qu’ils aboient en notre absence ? Est-ce pour ça que la voisine du 3ème me regarde de travers ou est-ce du strabisme ? 😀 Est-ce qu’ils dorment sur le canapé alors qu’ils n’ont pas le droit ?

 

Big maître is watching you 😀

Eh bien, je peux désormais répondre à toutes ces questions partout, à l’aide d’une caméra vidéo et une appli mobile ! Furbo est un gadget très intéressant pour ceux qui, comme moi, aimerait bien savoir ce que leurs chiens fabriquent lorsque les maîtres ne sont pas à la maison. J’ai beaucoup aimé le slogan Always be together, ça m’a fait penser aux séances de WhatsApp vidéo avec mes parents pour qu’ils « parlent » avec ma fille de 4 mois et demi. C’est un peu pareil, sauf que les chiens ne me voient pas.

Mais, n’empêche que c’est génial, quand on y pense : on peut voir son chien, lui parler et même lui lancer des friandises, alors qu’on n’est pas chez soi. Après avoir testé plusieurs angles dans l’appartement, j’ai installé mon Furbo en face du piano, ça me permet de voir tout le salon de cette manière et c’est bien là qu’ils passent la plupart de leur temps eux aussi. La caméra a un très grand angle, de 165 degrés, c’est assez facile de voir une grande partie de son espace avec.

En plus, la qualité de l’image est top, je m’attendais à une vidéo en mode « caméra de surveillance » avec une image floue et pixelisée. J’ai été surprise de constater qu’elle est même équipe$é d’un mode vision nocturne. Plutôt bien vu, car je ne sais pas vous, mais je ne laisse pas les lumières allumées chez moi lorsque je n’y suis pas.

runwithurdog furbo

Je peux parler à Loulou et Whiskey via l’application et au micro intégré à la caméra et c’est marrant de voir leurs têtes quand ils entendent ma voix, mais ne me voient pas 😀 Je me sens un peu comme le Big Brother de Orwell, mais je leur envoie des friandises, moi !

C’était d’ailleurs assez marrant de voir leur réaction la première fois que la caméra leur a fait cadeau de croquettes ! J’ai fait un premier test en posant le Furbo sur la table basse. Dès que les friandises ont été lancées, Loulou est entrée en mode aspirateur. Pendant ce temps-là, Whiskey s’est approché sceptique et a commencé a renifler le machin qui ventait de lui faire cette jolie surprise. Il a vite compris qu’il y en avaient d’autres dedans et il a commencé à essayer de le faire tomber pour accéder à son trésor à sa guise. Oui, il n’est pas con ! C’est pour ça que je vous conseille de poser votre caméra en hauteur, quelque part où les chiens ne peuvent pas la toucher.

2018-08-25 01-14727504058476307057..jpg

Ce que j’apprécie particulièrement avec cette caméra c’est le dispositif assez light qu’elle implique : il y a le gadget en lui-même qui est d’ailleurs moderne et joli et s’intègre facilement dans la déco, une appli mobile et la Wifi. L’appli est intuitive est simple à utiliser.

En ce moment, je m’amuse à faire descendre les chiens du canapé, car ils n’ont pas le droit de monter sauf invitation, mais, bien, évidemment ils le font lorsqu’on n’est pas à la maison. Pour l’instant, ça marche plutôt bien, mais c’est pas dit que Whiskey ne capte pas que je ne peux rien y faire à distance et qu’il continue de roupiller en m’ignorant 🙂 Je vous mettrai sur Instagram des vidéos assez marrantes filmées avec Furbo, lorsque j’ai regardé les chiens 🙂

Une fonctionnalité que j’aime beaucoup est la notification aboiement. Chaque fois qu’ils aboient je reçois un message qui me l’indique. Certes, je ne peux rien y faire, sur le champs, car ils aboient souvent dans le couloir, hors de ma vue, quand les coursiers passent par exemple. Mais au moins je peux savoir s’ils le font souvent, dans quelles circonstances et je peux anticiper certaines situations.

Dans tous les cas, je suis très heureuse avec ma petite caméra chérie, ça me rassure de me dire que je peux les voir et leur parler et au moins comprendre les causes de leurs petites bêtises quotidiennes.

Avez-vous envie d’en avoir une ? Quelles sont vos astuces pour garder un oeil vigilant sur ce qui se passe en votre absence ? Partagez vos expériences !

Andreea

 

Publicités

Pourquoi faire un test ADN à son chien

Aujourd’hui c’est la Journée Internationale du chien. Cela se fête comme il se doit, n’est-ce pas ? De mon côté, le programme du jour sera : balade, friandises et… test ADN 😀 Eh oui, saviez-vous qu’en France, un foyer sur quatre possède un chien et que 30% de ceux-là ne sont pas des chiens de race. Les Français sont très melting pot 🙂

Mais lorsqu’on adopte un chien qui a dans son ADN plusieurs races, on ne connaît pas tout son passif. On ne peut pas anticiper certains comportements spécifiques ou même des problèmes de santé qui concernent ces races en particulier. C’est pour palier à ce besoin que Mars Petcare, le plus grand fournisseur de soins pour animaux de compagnie au monde, lance sur le marché français son test ADN Wisdom Panel.

Le docteur Yves Lahiani, le vétérinaire le plus célèbre de France grâce à sa rubrique dans l’émission C’est au programme sur France 2, dans laquelle Whiskey est passé, souvenez-vous, explique pourquoi c’est intéressant de faire ce test à votre chien.

J’ai fait le test à Whiskey par curiosité, car nous l’avons pris chez des particuliers, comme je vous le disais et il ne vient pas d’une lignée de travail, comme c’est souvent le cas des border collies. Je me demande si d’autres races ont contribué à son capital génétique, ce qui pourrait peut-être expliquer certains comportements et éviter des problèmes de santé.

Le capital génétique peut expliquer certains comportements de votre chien. Nous avons adopté Whiskey parce que mon chéri avait eu un border collie en étant enfant. Seulement, son border était fuguer, ce qui est plutôt étrange pour un berger, ils sont généralement très attachés à leur maître et adorent rester très près de lui.

L’explication dans ce cas précis est génétique : son border n’était pas un pure race, mais avait un grand-père husky. Un quart de son patrimoine ADN venait de cette race primitive, très connue pour son instinct de prédation et ses fugues. Eh bien, 1/4 était suffisant pour que Yangtze se sauve régulièrement pendant quelques jours. Ses 3/4 de border le ramenaient au bercail à chaque fois. Mais sans connaître cet aspect de sa personnalité, la famille de mon chéri n’aurait jamais compris le comportement étrange de ce chien.

En ce moment-même vous avez un concours sur mon compte Instagram pour tenter de gagner un test ADN Wisdom Panel pour votre chien. Pour doubler vos chances de l’emporter, dites-moi dans les commentaires pourquoi vous souhaitez faire ce test 🙂

Andreea

Nous avons essayé le cani-kayak

Je vous en parlais sur Instagram et sur le blog des sports nautiques que nous avons essayés cet été. Après le paddle, le canoë et le surf, nous avons testé le kayak avec Whiskey. Des fois je me dis que ce chien n’a peur de rien et son courage, sa détermination et sa confiance me touchent au plus haut point.

Le kayak n’est pas facile et ça commence par la galère absolue de le ramener sur la plage depuis l’endroit où on l’a loué. Déjà que des fois les planches de surf ou paddle sont difficile à transporter lorsqu’on est une petite créature de 1.58m comme moi, mais pour le kayak c’est carrément mission impossible. On est obligés de le porter à deux.

Par la suite, faire monter Whiskey là-dedans a été le deuxième challenge, surtout une fois dans l’eau. Il se méfiait de cet engin qui ne restait pas en place à cause des vagues et qui était assez lourd pour me moissonner en deux secondes. Il avait en plus raison, ça a l’air de rien comme ça, mais c’est plutôt violent quand ça se renverse, comme vous pouvez le constater sur la vidéo 😀

2018-07-14 103379219436374107024..jpg

Mais une fois tous les deux dedans, c’est un pur bonheur. On a pu profiter encore une fois d’un moment exceptionnel rien qu’à nous deux. Et même si on a testé plein de sports différents tous les deux depuis bientôt 6 ans, je suis toujours surprise de son abnégation et de cette confiance aveugle qu’il me fait. Il sait que rien de mal ne va lui arriver à mes côtés et me suit dans tous mes délires parce qu’on s’amuse comme des gosses.

C’est génial de pouvoir partager ces aventures tous les deux et je suis tellement reconnaissante de vivre  tellement de choses incroyables avec mon buddy.

2018-07-18 113142895247165308866..jpg

Si vous voulez tester le kayak, ne faites pas comme moi et surveillez vos arrières. Car les vagues n’étant pas très grandes, je ne pensais pas qu’on risquait grand chose et pourtant on s’est pris des sacrés gamelles près du bord. Aussi, faites attention aux bords qui peuvent être assez coupants. Mes doits saignants s’en souviendront pendant un petit moment.

Mais malgré ça, c’est une super expérience pour Whiskey et moi et on réessayera avec grand plaisir aux prochaines occasions. Avec les conclusions que nous avons tirées cette fois-ci, on devrait mieux s’en sortir.

2018-07-14 061782784777133568522..jpg

2018-07-18 102730430801400662545..jpg

2018-07-14 043730175040204233626..jpg

Et vous ? Avez-vous déjà testé le kayak ? Qu’en avez-vous pensé ? Partagez avec nous vos spots préférés pour les sports nautiques, cela nous donnera des idées pour les prochaines étapes.

Andreea

Nous avons essayé le cani-paddle

L’été est le moment idéal pour tester de nouvelles activités et nous, on adore ça ! Après le cani-canoë avec Loulou que vous pouvez découvrir par ici, on vous propose de nous accompagner dans la découverte du cani-paddle. On vous a même fait une vidéo explicative, étape par étape pour que vous essayiez aussi.

Whiskey a adoré ces balades en mer, à flotter librement et sans effort, parce que oui, le cani-paddle reste un sport d’équipe dans l’esprit, mais pas dans le fait. Il a bien profité de la fraîcheur et a admiré le paysage. Il est un très bon nageur, mais il préfère passer du temps avec moi sur le board, on se raconte des histoires de corsaires en coursant les autres paddles et on s’imagine chasser des trésors sur des plages sauvages. Sinon oui, on va bien 😀

runwithurdog paddle stand up sup border collie

Plusieurs de nos copains ont testé le paddle cet été. Et vous ? C’est vraiment une activité agréable, il suffit d’avoir un peu d’équilibre et envie de partager un moment sympa. Ce sport aide beaucoup à l’amélioration de la proprioception, vos muscles stabilisateurs et vos abdos n’ont jamais plus travaillé que lorsque votre chien change de position sur la planche !

Pour ne pas dire que trimballer cette énorme chose d’un bout à l’autre de la plage n’est pas aussi simple que ça a l’air, surtout quand il y a du vent 🙂

runwithurdog paddle stand up sup border collie

Nous avons beaucoup aimé ce sport et nous en faisons maintenant quasi tous les jours. On profite à fond des vacances, mais, bonne nouvelle, bientôt on pourra continuer à s’amuser  et travailler notre équilibre même en région parisienne, car une surprise vous attend à la rentrée. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

runwithurdog paddle stand up sup border collie

runwithurdog paddle stand up sup border collie

On vous laisse, on a une vague à aller rider et d’autres sports à essayer 🙂

A très vite !
Andreea & Whiskey

 

Nous avons essayé le cani-canoë

A la fin du mois de juin, Loulou et moi, nous avons été invitées par Croquetteland et Emmène ton chien pour découvrir le cani-canoë près de Montpellier, à Saint Guilhem le Désert. Un weekend plein d’aventures, dont nous avons profité avec les copains influenceurs.

 

Sachez que pour essayer ce sport nautique avec votre chien, la sécurité est très importante. Il faudra, avant tout, penser à vous procurer un gillet de sauvetage qui l’aidera à flotter si jamais il tombe dans l’eau. Ca a été le cas de Loulou à plusieurs reprises, parce qu’elle ne tenait pas en place. Notre gillet a une poignée sur le dessus qui rend les choses beaucoup plus simples : je n’ai qu’à l’attraper pour la tirer hors de l’eau en une seconde.

Nous nous sommes bien amusées lors de ce temps passé que nous deux. C’est d’ailleurs la première fois que nous partons qu’entre filles et qu’on laisse Whiskey et mon chéri à la maison avec Mia. A refaire 🙂

Je vous laisse découvrir cette activité et nous poser toutes vos questions sur sa pratique si vous en avez. Nous avons testé d’autres sports nautiques cet été, on vous en parle très vite. Et vous, avez-vous testé de nouveautés dernièrement ?

Andreea

J’ai testé le collier YOOS contre les douleurs articulaires des chiens

Avec Whiskey et Loulou j’ai couvert la panoplie des archétypes de chien en long, en large et en travers. D‘un côté le chien hyperactif, sportif, intelligent, de l’autre le chien de canapé, attachant mais… cancre. Pourtant, ils ont récemment quelque chose en commun: des petits soucis articulaires.

2018-06-07 061919881179571664339..jpg

Pour Loulou, c’est la génétique qui est un peu défectueuse, il faut dire que les bouledogues ne sont pas bien lotis en terme de santé, la plupart du temps. A cela, s’ajoute son coude cassé lorsqu’elle avait 4 mois, par les soins d’un super voisin qui n’a pas beaucoup apprécié qu’elle passe dans son jardin. Bof-bof et des séquelles à vie, merci le voisinage.

Pour Whiskey, un drôle d’accident l’a un peu secoué il y a un an et demi. Nous étions en vacances en Normandie à Noël et nous avons décidé de faire une balade sur la plage, pour le plus grand bonheur des chiens. Après une bonne heure à courir et sautiller comme des petits fous, on a décidé de rentrer. En bord de cette jolie plage de galets il y avait un trottoir bordé de petits murets d’une cinquantaine de centimètres d’un côté et de l’autre.

Je marchais tranquillement sur le trottoir en question avec Loulou, pendant que Whiskey gambadait encore sur la plage, à pister des odeurs et renifler le moindre recoin. A un moment donné, il décide de nous rejoindre sur le trottoir et saute sans aucune difficulté le premier muret. Il fait quelque pas devant nous et saute insouciant le deuxième. Et là, panique : après le deuxième muret il n’y avait pas la plage, comme pour le premier, mais un gouffre de 3 mètres et demi et en dessous la nationale…

runwthurdog whiskey collier YOOS laboratoires CEVA

Pendant de longues secondes, je suis restée sans voix, clouée sur place. Je l’imaginais déjà étalé sur le béton, blessé, effrayé. Quand j’ai eu enfin le courage de courir dans sa direction et regarder par dessus le muret, je l’ai vu debout, un peu perplexe, mais sans aucun signe d’avoir mal. On l’a amené en urgences chez le vétérinaire et le verdict a été très positif : il avait eu de la chance, tout allait bien, sauf une petite égratignure sous le menton, un rien.

Seulement, depuis quelques semaines, il donne des signes de douleurs articulaires, surtout à froid. Je pense que les conséquences ont mis du temps à le rattraper, mais ont fini par le faire. Le matin, ou lorsqu’il se réveille après une sieste, on dirait qu’il est un peu rouillé. Il ne marche pas vite, il est un peu raid et il bouge bizarrement. Ce qui m’a le plus surprise, c’est qu’il a arrêté de sauter d’un coup les 4 marches qui le ramènent du fond du jardin et il les descend désormais l’une après l’autre. C’est tellement pas lui !

runwithurdog whiskey loulou collier yoos douleurs articulaires

Comme cela fait un petit moment que nous n’avons pas couru ensemble, suite à mon accouchement, je ne l’ai pas vu en pleine action avant la Woof Run, le canicross à obstacles qu’il a fait début juin. Et là, j’ai trouvé qu’il y avait un souci. J’en ai tout de suite parlé à son ostéopathe qui l’a vu juste après la course et elle m’a confirmé qu’il avait mal à une épaule. Une bonne séance de massage plus tard, il allait déjà mieux, mais j’ai commencé à réfléchir à des solutions un peu plus long-terme.

C’est comme ça que j’ai trouvé l’idée du collier YOOS très alléchante. Il s’agit d’un collier collier créé par le laboratoire CEVA, qui contient des huiles essentielles aux vertus apaisantes, qui se diffusent pendant 4 semaines dans le corps du chien. J’ai bien aimé l’idée de ce dispositif, les principes actifs naturels et la facilité d’utilisation. Il suffit de poser le collier, qui s’attache simplement et tient bien en place malgré les grattements excessifs de Loulou.

En plus, j’ai constaté une nette amélioration de la manière de se mouvoir de Whiskey au bout de quelques jours. Je ne pensais pas que ça pourrait agir aussi vite, donc je me suis renseignée un peu plus et visiblement, ce n’est pas le seul chien sur lequel les effets des huiles essentiels se sont fait sentir très rapidement.

Pour fêter les 2 mois de ma petite Mia, nous sommes allés en famille à Saint Malo une semaine après le canicross et j’ai été heureuse de voir Whiskey courir sans douleurs sur la plage, sauter joyeusement avec moi et nager. J’attends de voir le résultat au bout des 30 jours d’utilisations, mais ça promet.

Avez-vous déjà testé ce genre de collier ? Quel autre type de solution pour les douleurs articulaires des chiens utilisez-vous ?

Andreea

Un weekend en famille à Saint Malo

Pour fêter les 2 mois de Mia, nous sommes partis en vadrouille, pour la première fois en famille et en train 🙂 Accompagnés par le fidèle body guard de la petite grenouille, mon beau Whiskey, nous avons pris la direction de la Gare Montparnasse samedi matin, en voiture.  C’était la première fois que Whiskey prenait le train et ça c’est très bien passé. Je n’en avais aucun doute, car il a déjà pris plein de fois les transports en commun et, mine de rien, ça ressemble pas mal.

D’ailleurs je vous conseille de commencer à habituer votre chien très tôt aux transports en commun si vous vivez en ville et si vous avez envie qu’il vous suive partout sans problème. J’ai commencé à faire des petits trajets en métro avec lui dès qu’il a eu ses vaccins, ça nous a beaucoup aidé par la suite.

Dans le train, comme dans les transports en commun, les chiens qui ne sont pas assez petits pour tenir dans un sac doivent porter une muselière. J’ai pris une Baskerville, parce que cette marque est la plus appropriée, de mon point de vue. Le chien peut bien respirer, boire et même manger avec. Pareil que pour les transports, il faut habituer votre chien au port de la muselière au fur et à mesure.

Notre trajet s’est très bien passé, malgré un train bien rempli – faut croire que tout le monde veut aller en Bretagne. Ce n’est pas pour météo, je vous le garantis. Nous sommes arrivés à Saint Malo sous des trombes d’eau, je me voyais déjà passer un weekend – parapluie. Mais, heureusement, dès que nous sommes montés dans notre chambre, la pluie s’est arrêtée.

Nous avons choisi l’hôtel Le Valmarin, déniché sur Booking.com et choisi surtout pour son côté dog friendly. Vous avez une large panoplie d’hôtels qui acceptent les chiens sur le site et, d’ailleurs, si vous voulez profiter de la réduction de 25 euros sur votre premier voyage avec Booking.com, c’est toujours possible, avec ce lien.

A Saint Malo, même les taxis sont dog friendly, nous en avons pris 3 ou 4 pendant le weekend et ils nous ont tous accepté avec Whiskey. Ca n’arrive pas souvent, surtout à Paris et surtout pour les chiens de la taille du mien. Pour le bébé c’est moins problématique, même si, en fonction de la taille du coffre, la poussette peut ne pas rentrer en même temps que les valises. Il vaut mieux viser les breaks, il y a plus de volume dans leur coffre.

En parlant de voiture, je vous disais que nous sommes allés avec la nôtre à la gare, parce qu’on avait pas mal de bagages. Il faut savoir que lorsqu’on part avec un bébé en bas âge, c’est un peu comme déménager. J’avais amené tout ce dont on avait besoin pour le weekend, sauf le lit, mis à disposition par l’hôtel. Pensez à préciser que vous venez avec un nourrisson, la plupart des hôtels sont équipés.

Donc avec notre énorme valise, un sac à dos, un sac à langer, poussette, chien et bébé, on s’est dit qu’aller en voiture jusqu’à la gare, ce serait l’idéal. Nous avons profité des services de voiturier Ector. Je ne sais pas si vous connaissez le principe, mais c’est plutôt chouette : un voiturier nous a attendu au dépose-minute, a récupéré la voiture et l’a amenée au parking. Puis, à notre retour, la voiture nous attendait devant la gare, un super confort, tellement appréciable dans notre situation. Tout ça via une appli mobile.

Si vous voulez tester ce service, vous avez à disposition ce code cadeau : nu1G35y170518 qui vous apportera une réduction de 10 euros sur le montant à payer.

Le weekend a été génial, on a pu profiter d’un temps pas trop mal, finalement, de la plage, des crêpes et des fruits de mer. Mia a découvert l’odeur salée de la mer, le bruit des mouettes et les joies d’un confort exemplaire dans notre joli hôtel.

Petite anecdote, dimanche matin, en allant au petit déjeuner, elle dormait encore. On n’avait pas envie de la réveiller exprès, donc on s’est dit que ce serait sympa de pouvoir aller manger tranquillement tous les deux, pendant qu’elle continuait son dodo. Sauf qu’on n’a pas de baby phone (notre appartement est petit, on n’a pas de mal à l’entendre où qu’on soit et mon chéri s’en amuse d’ailleurs pas mal).

Mais comment laisser un bébé seul sans savoir ce qu’il fait ? On a pensé à télécharger une appli baby phone, il y en a pas mal, mais il faut une connexion bluetooth pour que ça fonctionne et la salle à manger était trop loin de notre chambre pour que ça passe., sur un autre étage, en plus. Pour manger en toute tranquillité, on a fini par laisser un téléphone dans la chambre, près de son lit et on l’a appelé avec l’autre, qu’on a amené avec nous. Comme çSystème D, mais ça a fonctionné 🙂 Si vous avez d’autres astuces, je prends 🙂

En tout cas, ce genre de petit weekend est à refaire, je sais que je peux trouver des super hôtels qui acceptent les poilus sur Booking.com et j’ai plein de destinations en tête !

Et vous, quels sont les destinations dog friendly que vous avez déjà testé ?

Andreea

10 conseils indispensables pour prendre de jolies photos de ton chien

Je suis un pro de la photo et, après avoir lu cet article, tu le seras aussi. On me demande souvent comment fait mon humaine pour avoir de belles photos de moi et comment je fais pour être si beau sur les clichés. Pour la deuxième question, c’est une histoire de génétique et d’exercice, mais pour la première je pourrais te donner quelques pistes.

Faire de belles photos ne dépend pas que du matériel que tu utilises. De nos jours, avec un bon smartphone on peut prendre de jolies images, même si, bien évidemment, ça ne va jamais remplacer la qualité d’un appareil photo reflex. Mais on fait avec ce qu’on a sous la main et, si on respecte quelques règles simples, on aura de bons résultats, tout de même.

Mon humaine adore nous prendre en photo, Loulou et moi et, à force, on devient des véritables mannequins tous les deux, on apprend à montrer notre meilleur profil, à prendre la pose, à se détendre devant l’objectif et surtout à en faire abstraction. Donc ne désespérez pas si vous n’avez pas tout de suite des super résultats, ça demande un peu de temps et d’entraînement.

runwithurdog hiver neige paris Lola Ledoux
Photo credits : Lola Ledoux

Voici 10 conseils qui te seront utiles pour avoir des super photos de ton chien :

1. Préparer la séance

Les séances photo qu’on fait avec l’humaine sont minutieusement préparées à l’avance. C’est peut-être parce qu’elle a travaillée dans la pub, mais elle sait à l’avance ce qu’elle veut voir comme résultat. Choisir le lieu et l’esprit des photos que tu veux prendre est important, car pour faire des photos rigolotes, qui vont faire sourire, par exemples, tu vas éviter de choisir comme fond un cimetière 😀 Enfin, tu peux, mais là tu tiens vraiment un concept original, fonce !

2. Ramener des jouets

Tu seras d’accord avec moi, il y a des choses plus agréables que d’autres et, recevoir une récompense pour son travail en fait partie. En fonction de ce que ton chien préfère, je te conseille de ramener de bonne friandises (moi je suis bien plus coopérant lorsqu’il y en a à la clé) ou des jouets qui font pouic-pouic, histoire de bien capter son attention.

Mon humaine te recommande aussi le doggy ball selfie, pour les photos prises avec le portable. Même si ça ne me dupe pas, j’avoue que ça a un intérêt.

3. Se mettre à son niveau

Oui, c’est logique, quand on y pense, pourtant Instagram est plein de photos de gens et de chiens qui ne sont pas présentés sous leur meilleur angle. Tu vois bien le genre, pas vrai ? Celles où tu as l’air boudiné parce que la personne qui les a prises est 2 fois plus grande que toi et n’a pas pensé à se baisser un minimum. Alors voilà, lorsque vous prenez des photos d’un animal, faites un squat, les gars 😉

runwithurdog hiver neige paris Lola Ledoux
Photo credits : Lola Ledoux

 

4. Ne jamais utiliser le flash

Il fait sombre, tu es à l’intérieur, hop ! un petit coup de flash pour arranger tout ça ! Non, interdiction, arrêtez le carnage ! Cherches à tout prix la lumière naturelle et, à défaut, allumes une lampe supplémentaire chez toi, mais il faut éviter le flash. Ca donne des pupilles rouges de vampire et un air pas du tout naturel. C’est valable pour les humains aussi, hein.

5. Faire la mise au point sur ses yeux

Quoi de mieux qu’un regard intense pour véhiculer tout plein d’émotions ? Faire la mise au point sur les yeux te permet de capturer la nature-même de ta relation avec ton animal. Pour ne pas oublier que, de cette façon, l’image te suivra des yeux, comme la Joconde 😀 Plutôt classe.

6. Privilégier la vitesse

On a tous déjà pensé avoir pris une super photo, qui s’est révélé floue à un regard plus près. Un animal, ça bouge. Penses à régler ton appareil en mode rafale si tu ne veux pas  rater une seule expression sur son visage.

runwithurdog neige hiver paris
Photo credits : Lola Ledoux

 

7. Faire ressortir son caractère et sa singularité

Qu’est-ce qui fait, pour vous, une bonne photo ? Pour moi c’est l’émotion qu’elle transmet. Cette émotion est unique, car chaque individu est unique également. Il faut être toujours prêt à dégainer son mode rafale, tel Lucky Luke et shooter plus vite que son ombre.

8. Ne pas le fatiguer

Tout comme lorsqu’on apprend de nouveaux tricks, 5 minutes peut être assez long. Penses donc à garder les séances photos assez courtes, pour ne pas fatiguer ton chien. Si tu es familier avec les signes d’évitement ou d’apaisement, tu vas les repérer dès que sa patience commence à s’estomper. Sinon, je te prépare un article à ce sujet rapidement.

9. Féliciter et récompenser 

Ca va de soi, je dirais. Mais je le précise quand même. Prendre la pose n’est pas naturel chez les chiens et ça demande du travail et de la patience. Tout travail mérite salaire. Tu vois où je veux en venir.

runwithurdog hiver neige paris
Photo credits : Lola Ledoux

10. Amusez-vous !

Une séance photo est une raison aussi bonne que la suivante pour jouer avec ton chien. C’est toujours agréable de passer un bon moment ensemble et plus le chien se sentira à l’aise, plus jolies seront les photos également. Aussi, je suis d’avis que si c’est une corvée, autant ne pas prendre de photos. Tu veux que ton poilu soit heureux et épanoui, pas vrai ?

11. Faire appel à un professionnel

Si tu as déjà essayé tout cela et le résultat ne te satisfait pas, je te conseille de t’approcher d’un photographe pro, il n’y a rien de mieux. J’ai la chance de travailler avec certains artistes pleins de talents et tu pourrais l’avoir aussi. Petite astuce à ce propos : mon amie Lola Ledoux, dont tu peux souvent admirer le travail sur mon feed, propose en ce moment-même sur son compte Instagram, un concours pour te faire gagner une séance photo avec ton animal, où que tu sois en France. Ca se passe par ici.

Pour admirer le travail de Lola, tu peux te rendre, jusqu’à la fin du mois de juillet, à la boutique Chez le Chien, dans le 17ème arrondissement de Paris. Tu y trouveras son exposition et plein de surprises pour les animaux.

Et toi, tu es plutôt doué pour la prise de photos ?

Whiskey

 

 

Le collier Adaptil Junior

Lorsque j’étais un jeune chiot de deux mois et demi qui arrivait dans la vie de mes humains, beaucoup d’émotions dont je n’avais pas eu connaissance auparavant se sont invitées dans mon quotidien. Quitter ma mère biologique et mes 5 frères n’a pas été chose facile.

Je me souviens de mon arrivée à la maison, après un long voyage en voiture. Je ne connaissais pas ce moyen de transport et, comme j’étais un peu KO après un vaccin, j’ai d’abord dormi. Après, j’ai vomi. Pour le pur bonheur de l’humain. La découverte de l’appartement haussmannien dans lequel j’allais passer mes 2 premières année de vie a été en même temps intéressante et effrayante.

Les humains ne m’ont pas laissé tout seul, ils m’ont accompagné dans cet exploration de l’inconnu et m’ont montré toutes les pièces, mon panier, mes gamelles, mes jouets et le chat. Ah, le chat ! C’était une vieille aigrie et sans dents, qui n’avait pas du tout envie de jouer avec moi, au début. Par la suite, je ne lui ai plus laissé le choix.

Adaptil junior runwithurdog

Une solution pour que l’adaptation du chiot se passe au mieux lors de son arrivée dans la nouvelle famille 

Il y a des solutions pour faciliter ce moment stressant, mais à ce moment-là, mes humains n’en avaient pas connaissance. D’ailleurs, l’humaine en a découvert une qui a l’air bien chouette très récemment, lors du lancement du collier Adaptil Junior, par le laboratoire vétérinaire Cela. Elle a tout de suite regretté ne pas avoir pu s’en servir il y a 5 ans, quand j’étais tout jeune, parce que ses qualités auraient pu lui être très utiles.

Le principe de ce collier est qu’il dégage, pendant un mois, environ, des phéromones qui rassurent le chiot et l’aident à se sentir aussi serein qu’il l’était auprès de sa maman. Les chiens sont les plus réceptifs au sens de l’odorat et toutes les émotions sont mieux gérées lorsque ce sens perçoit des nuances qui nous sont familières.

runwithurdog adapted collier

 

Adaptil est intéressant aussi bien pour les chiots, que pour les chiens adultes en situation de stress 

Adaptil Junior permet donc de rassurer les chiots. Mais il existe une solution similaire pour les chiens adultes également, le collier Adaptil Calm. Comme son nom l’indique, il calme les manifestations de stress dans des situations particulières. Par exemple, lorsque vous anticipez que votre chien sera confronté à des bruits intenses, un voyage, un séjour dans un chenil ou même un changement d’environnement, vous pouvez avoir le réflexe de vous en servir.

Les chiens sont des êtres très sensibles aux changements ce qui peut provoquer un état des stresse très fort, même de la part de ceux qui ont déjà une certaine expérience de vie. L’humaine a testé le collier sur Loulou pendant la période où elle avait fait une otite et elle allait souvent chez le vétérinaire (yaycks !).

Evidemment, Loulou n’aime pas trop le véto. Je ne la juge pas, je suis du même avis. Mais ce qu’elle déteste par dessus tout, sont les gouttes qu’on nous met dans les oreilles. Le traitement a duré une dizaine de jours et, dès le départ, l’humaine a compris que mettre des goutes 2 fois par jour dans les grandes oreilles de Loulou n’allait pas être de tout repos.

Elle se débattait, pleurait et se roulait par terre chaque fois que le produit touchait ses tympans. Ce qui est rare avec Loulou, elle n’est pas très douillette, mais elle avait une peur bleue de ces goûtes. Donc l’humaine s’est tout de suite inquiété. Puis, elle s’est rappelé du collier et elle s’est dit que ça méritait d’être testé, même si Loulou a 3 ans. Je ne sais pas si c’est grâce au collier ou parce qu’elle s’est habituée au traitement, mais, quelques jours plus tard, elle était plus que zen 🙂 J’ai beaucoup apprécié le silence.

Maintenant, l’humaine recommande ce collier à tous ses amis qui adoptent un chiot et à ceux qui ont un chien peureux, elle est convaincue de ses qualités apaisantes. Et vous, les copains, avez-vous déjà testé ce genre de dispositif ? Qu’en pensez-vous ?

Whiskey

 

 

Une recette facile et pas chère de nourriture pour chien, faite maison

Les croquettes c’est pas mal, mais manger tous les jours la même chose c’est lassant. Je suis assez compliqué, il y en a que je boude complétement et d’autres que j’adore. On en a testé un bon nombre de type de croquettes, Loulou et moi, l’humaine aime bien nous faire découvrir de nouvelles recettes.

Mais le sujet est assez controversé, car les humains s’intéressent de plus en plus à la qualité de leur nourriture et, par extension, à la nôtre aussi. La mode des croquettes sans céréales est en plein boom et beaucoup ne cherchent pas à se renseigner plus qu’en surface sur ces questions. Un peu comme le sans gluten pour les humains 😀

La nutrition est une science à part entière – renseignez-vous sur ses principes et appliquez ceux qui correspondent à votre cas

Conseil d’ami, ne vous fiez pas au premier article, avis ou reportage que vous allez voir. Faites vos recherches, parlez avec des pros et cherchez à comprendre le pourquoi du comment, en variant les sources d’information. Souvent, les humains qui d’auto-proclament experts en nutrition canine n’appliquent pas à eux-mêmes les pseudo-principes qu’ils défendent. Et c’est bien beau de faire les donneurs de leçons alimentaires lorsqu’on bouffe trois fois par semaine au Mac Do du coin 😀 #véridique 😀

Pour varier les plaisir et nous proposer de bonnes recettes maison, l’humaine teste de temps en temps des choses toutes simples mais super yummy. Elle s’est acheté un mini-livre qui propose une cinquantaine de recettes et ça lui sert de source d’inspiration, car, souvent, elle ne suit pas à la lettre les consigne et, parfois, remplace les ingrédients. Hier, on l’a regardée faire un nouveau petit plat, Loulou et moi. On ne l’a pas quittée des yeux, parce que c’était super appétissant !

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Et parce que je l’ai vu faire, je vous donne ici la recette des cœurs de dinde au riz et aux légumes. C’est un peu comme ce qu’elle mange, d’ailleurs, le riz+dinde est un incontournable chez nous.

Voilà ce dont vous avez besoin :

  • 1,5kg coeurs de dinde
  • 350g de riz cuit
  • 3 carottes
  • 1 pomme de terre
  • 1/4 de chou blanc
  • 1 poireau
  • 1 petite cuillère de beurre de coco

L’humaine a tout simplement sorti les légumes d’un sachet pour soupe qu’elle avait pris pour elle-même. Comme il y a un peu trop de choses pour deux humains là-dedans, elle a bien voulu partager avec Loulou et moi.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Comment préparer pas à pas un bon petit plat pour votre chien 

Tout d’abord, lavez bien toutes ces choses, ensuite faites bouillir les cœurs de dinde dans de l’eau avec un peu de sel. Pareil pour le riz et les légumes. Vous pouvez d’ailleurs, les faire bouillir ensemble pour que le riz s’empreigne du goût des légumes.

Chez mes humains, le riz c’est tout un art, ils ont un auto-cuiseur ramené directement de Chine et les quantités de riz et d’eau sont mesurées au milligramme près. On ne peut pas se permettre de rater le riz, hein ! Ce serait un sacrilège.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

recette nouriture chien très simple runwithurdog

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Une fois que tous ces éléments sont bien cuits, coupez les cœurs en petits morceaux, mélangez le riz, les légumes et les morceaux de cœurs ensemble et ajoutez une partie de l’eau dans laquelle ils on bouilli. A la fin, ajoutez une petite cuillère de beurre de coco pour les bons lipides, mélangez bien, laissez refroidir et gardez au frais.

Pour nous, ce beau mélange a duré seulement 2 jours et demi, soit 5 repas pour moi et 5 pour Loulou, avec des quantités en fonction de notre taille, âge et activité physique.

N’oubliez pas que, tout comme pour les humains, les proportions et les quantités sont à adapter selon les besoins du chien. Il n’y a pas de recette universellement applicable et pour un chien de canapé comme Loulou et une grosse bête qui se balade 2 heures par jour, plus 3 sorties running par semaine comme moi, les repas ne se ressemblent pas.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Ce n’était qu’un exemple de ce que vous pouvez très facilement préparer chez vous pour faire plaisir à votre ami poilu. L’avantage de cette recette est qu’elle n’est absolument pas chère et que les cœurs de dinde ont très peu de graisse par rapport à d’autres abats ou viandes que vous pouvez utiliser. Ce qui fait que ces repas ont été bien healthy en plus d’être archi-bons.

Avez-vous des recettes fétiche que vous préparez aussi ?

Whiskey