J’ai testé le collier YOOS contre les douleurs articulaires des chiens

Avec Whiskey et Loulou j’ai couvert la panoplie des archétypes de chien en long, en large et en travers. D‘un côté le chien hyperactif, sportif, intelligent, de l’autre le chien de canapé, attachant mais… cancre. Pourtant, ils ont récemment quelque chose en commun: des petits soucis articulaires.

2018-06-07 061919881179571664339..jpg

Pour Loulou, c’est la génétique qui est un peu défectueuse, il faut dire que les bouledogues ne sont pas bien lotis en terme de santé, la plupart du temps. A cela, s’ajoute son coude cassé lorsqu’elle avait 4 mois, par les soins d’un super voisin qui n’a pas beaucoup apprécié qu’elle passe dans son jardin. Bof-bof et des séquelles à vie, merci le voisinage.

Pour Whiskey, un drôle d’accident l’a un peu secoué il y a un an et demi. Nous étions en vacances en Normandie à Noël et nous avons décidé de faire une balade sur la plage, pour le plus grand bonheur des chiens. Après une bonne heure à courir et sautiller comme des petits fous, on a décidé de rentrer. En bord de cette jolie plage de galets il y avait un trottoir bordé de petits murets d’une cinquantaine de centimètres d’un côté et de l’autre.

Je marchais tranquillement sur le trottoir en question avec Loulou, pendant que Whiskey gambadait encore sur la plage, à pister des odeurs et renifler le moindre recoin. A un moment donné, il décide de nous rejoindre sur le trottoir et saute sans aucune difficulté le premier muret. Il fait quelque pas devant nous et saute insouciant le deuxième. Et là, panique : après le deuxième muret il n’y avait pas la plage, comme pour le premier, mais un gouffre de 3 mètres et demi et en dessous la nationale…

runwthurdog whiskey collier YOOS laboratoires CEVA

Pendant de longues secondes, je suis restée sans voix, clouée sur place. Je l’imaginais déjà étalé sur le béton, blessé, effrayé. Quand j’ai eu enfin le courage de courir dans sa direction et regarder par dessus le muret, je l’ai vu debout, un peu perplexe, mais sans aucun signe d’avoir mal. On l’a amené en urgences chez le vétérinaire et le verdict a été très positif : il avait eu de la chance, tout allait bien, sauf une petite égratignure sous le menton, un rien.

Seulement, depuis quelques semaines, il donne des signes de douleurs articulaires, surtout à froid. Je pense que les conséquences ont mis du temps à le rattraper, mais ont fini par le faire. Le matin, ou lorsqu’il se réveille après une sieste, on dirait qu’il est un peu rouillé. Il ne marche pas vite, il est un peu raid et il bouge bizarrement. Ce qui m’a le plus surprise, c’est qu’il a arrêté de sauter d’un coup les 4 marches qui le ramènent du fond du jardin et il les descend désormais l’une après l’autre. C’est tellement pas lui !

runwithurdog whiskey loulou collier yoos douleurs articulaires

Comme cela fait un petit moment que nous n’avons pas couru ensemble, suite à mon accouchement, je ne l’ai pas vu en pleine action avant la Woof Run, le canicross à obstacles qu’il a fait début juin. Et là, j’ai trouvé qu’il y avait un souci. J’en ai tout de suite parlé à son ostéopathe qui l’a vu juste après la course et elle m’a confirmé qu’il avait mal à une épaule. Une bonne séance de massage plus tard, il allait déjà mieux, mais j’ai commencé à réfléchir à des solutions un peu plus long-terme.

C’est comme ça que j’ai trouvé l’idée du collier YOOS très alléchante. Il s’agit d’un collier collier créé par le laboratoire CEVA, qui contient des huiles essentielles aux vertus apaisantes, qui se diffusent pendant 4 semaines dans le corps du chien. J’ai bien aimé l’idée de ce dispositif, les principes actifs naturels et la facilité d’utilisation. Il suffit de poser le collier, qui s’attache simplement et tient bien en place malgré les grattements excessifs de Loulou.

En plus, j’ai constaté une nette amélioration de la manière de se mouvoir de Whiskey au bout de quelques jours. Je ne pensais pas que ça pourrait agir aussi vite, donc je me suis renseignée un peu plus et visiblement, ce n’est pas le seul chien sur lequel les effets des huiles essentiels se sont fait sentir très rapidement.

Pour fêter les 2 mois de ma petite Mia, nous sommes allés en famille à Saint Malo une semaine après le canicross et j’ai été heureuse de voir Whiskey courir sans douleurs sur la plage, sauter joyeusement avec moi et nager. J’attends de voir le résultat au bout des 30 jours d’utilisations, mais ça promet.

Avez-vous déjà testé ce genre de collier ? Quel autre type de solution pour les douleurs articulaires des chiens utilisez-vous ?

Andreea

Publicités

Un weekend en famille à Saint Malo

Pour fêter les 2 mois de Mia, nous sommes partis en vadrouille, pour la première fois en famille et en train 🙂 Accompagnés par le fidèle body guard de la petite grenouille, mon beau Whiskey, nous avons pris la direction de la Gare Montparnasse samedi matin, en voiture.  C’était la première fois que Whiskey prenait le train et ça c’est très bien passé. Je n’en avais aucun doute, car il a déjà pris plein de fois les transports en commun et, mine de rien, ça ressemble pas mal.

D’ailleurs je vous conseille de commencer à habituer votre chien très tôt aux transports en commun si vous vivez en ville et si vous avez envie qu’il vous suive partout sans problème. J’ai commencé à faire des petits trajets en métro avec lui dès qu’il a eu ses vaccins, ça nous a beaucoup aidé par la suite.

Dans le train, comme dans les transports en commun, les chiens qui ne sont pas assez petits pour tenir dans un sac doivent porter une muselière. J’ai pris une Baskerville, parce que cette marque est la plus appropriée, de mon point de vue. Le chien peut bien respirer, boire et même manger avec. Pareil que pour les transports, il faut habituer votre chien au port de la muselière au fur et à mesure.

Notre trajet s’est très bien passé, malgré un train bien rempli – faut croire que tout le monde veut aller en Bretagne. Ce n’est pas pour météo, je vous le garantis. Nous sommes arrivés à Saint Malo sous des trombes d’eau, je me voyais déjà passer un weekend – parapluie. Mais, heureusement, dès que nous sommes montés dans notre chambre, la pluie s’est arrêtée.

Nous avons choisi l’hôtel Le Valmarin, déniché sur Booking.com et choisi surtout pour son côté dog friendly. Vous avez une large panoplie d’hôtels qui acceptent les chiens sur le site et, d’ailleurs, si vous voulez profiter de la réduction de 25 euros sur votre premier voyage avec Booking.com, c’est toujours possible, avec ce lien.

A Saint Malo, même les taxis sont dog friendly, nous en avons pris 3 ou 4 pendant le weekend et ils nous ont tous accepté avec Whiskey. Ca n’arrive pas souvent, surtout à Paris et surtout pour les chiens de la taille du mien. Pour le bébé c’est moins problématique, même si, en fonction de la taille du coffre, la poussette peut ne pas rentrer en même temps que les valises. Il vaut mieux viser les breaks, il y a plus de volume dans leur coffre.

En parlant de voiture, je vous disais que nous sommes allés avec la nôtre à la gare, parce qu’on avait pas mal de bagages. Il faut savoir que lorsqu’on part avec un bébé en bas âge, c’est un peu comme déménager. J’avais amené tout ce dont on avait besoin pour le weekend, sauf le lit, mis à disposition par l’hôtel. Pensez à préciser que vous venez avec un nourrisson, la plupart des hôtels sont équipés.

Donc avec notre énorme valise, un sac à dos, un sac à langer, poussette, chien et bébé, on s’est dit qu’aller en voiture jusqu’à la gare, ce serait l’idéal. Nous avons profité des services de voiturier Ector. Je ne sais pas si vous connaissez le principe, mais c’est plutôt chouette : un voiturier nous a attendu au dépose-minute, a récupéré la voiture et l’a amenée au parking. Puis, à notre retour, la voiture nous attendait devant la gare, un super confort, tellement appréciable dans notre situation. Tout ça via une appli mobile.

Si vous voulez tester ce service, vous avez à disposition ce code cadeau : nu1G35y170518 qui vous apportera une réduction de 10 euros sur le montant à payer.

Le weekend a été génial, on a pu profiter d’un temps pas trop mal, finalement, de la plage, des crêpes et des fruits de mer. Mia a découvert l’odeur salée de la mer, le bruit des mouettes et les joies d’un confort exemplaire dans notre joli hôtel.

Petite anecdote, dimanche matin, en allant au petit déjeuner, elle dormait encore. On n’avait pas envie de la réveiller exprès, donc on s’est dit que ce serait sympa de pouvoir aller manger tranquillement tous les deux, pendant qu’elle continuait son dodo. Sauf qu’on n’a pas de baby phone (notre appartement est petit, on n’a pas de mal à l’entendre où qu’on soit et mon chéri s’en amuse d’ailleurs pas mal).

Mais comment laisser un bébé seul sans savoir ce qu’il fait ? On a pensé à télécharger une appli baby phone, il y en a pas mal, mais il faut une connexion bluetooth pour que ça fonctionne et la salle à manger était trop loin de notre chambre pour que ça passe., sur un autre étage, en plus. Pour manger en toute tranquillité, on a fini par laisser un téléphone dans la chambre, près de son lit et on l’a appelé avec l’autre, qu’on a amené avec nous. Comme çSystème D, mais ça a fonctionné 🙂 Si vous avez d’autres astuces, je prends 🙂

En tout cas, ce genre de petit weekend est à refaire, je sais que je peux trouver des super hôtels qui acceptent les poilus sur Booking.com et j’ai plein de destinations en tête !

Et vous, quels sont les destinations dog friendly que vous avez déjà testé ?

Andreea

10 conseils indispensables pour prendre de jolies photos de ton chien

Je suis un pro de la photo et, après avoir lu cet article, tu le seras aussi. On me demande souvent comment fait mon humaine pour avoir de belles photos de moi et comment je fais pour être si beau sur les clichés. Pour la deuxième question, c’est une histoire de génétique et d’exercice, mais pour la première je pourrais te donner quelques pistes.

Faire de belles photos ne dépend pas que du matériel que tu utilises. De nos jours, avec un bon smartphone on peut prendre de jolies images, même si, bien évidemment, ça ne va jamais remplacer la qualité d’un appareil photo reflex. Mais on fait avec ce qu’on a sous la main et, si on respecte quelques règles simples, on aura de bons résultats, tout de même.

Mon humaine adore nous prendre en photo, Loulou et moi et, à force, on devient des véritables mannequins tous les deux, on apprend à montrer notre meilleur profil, à prendre la pose, à se détendre devant l’objectif et surtout à en faire abstraction. Donc ne désespérez pas si vous n’avez pas tout de suite des super résultats, ça demande un peu de temps et d’entraînement.

runwithurdog hiver neige paris Lola Ledoux
Photo credits : Lola Ledoux

Voici 10 conseils qui te seront utiles pour avoir des super photos de ton chien :

1. Préparer la séance

Les séances photo qu’on fait avec l’humaine sont minutieusement préparées à l’avance. C’est peut-être parce qu’elle a travaillée dans la pub, mais elle sait à l’avance ce qu’elle veut voir comme résultat. Choisir le lieu et l’esprit des photos que tu veux prendre est important, car pour faire des photos rigolotes, qui vont faire sourire, par exemples, tu vas éviter de choisir comme fond un cimetière 😀 Enfin, tu peux, mais là tu tiens vraiment un concept original, fonce !

2. Ramener des jouets

Tu seras d’accord avec moi, il y a des choses plus agréables que d’autres et, recevoir une récompense pour son travail en fait partie. En fonction de ce que ton chien préfère, je te conseille de ramener de bonne friandises (moi je suis bien plus coopérant lorsqu’il y en a à la clé) ou des jouets qui font pouic-pouic, histoire de bien capter son attention.

Mon humaine te recommande aussi le doggy ball selfie, pour les photos prises avec le portable. Même si ça ne me dupe pas, j’avoue que ça a un intérêt.

3. Se mettre à son niveau

Oui, c’est logique, quand on y pense, pourtant Instagram est plein de photos de gens et de chiens qui ne sont pas présentés sous leur meilleur angle. Tu vois bien le genre, pas vrai ? Celles où tu as l’air boudiné parce que la personne qui les a prises est 2 fois plus grande que toi et n’a pas pensé à se baisser un minimum. Alors voilà, lorsque vous prenez des photos d’un animal, faites un squat, les gars 😉

runwithurdog hiver neige paris Lola Ledoux
Photo credits : Lola Ledoux

 

4. Ne jamais utiliser le flash

Il fait sombre, tu es à l’intérieur, hop ! un petit coup de flash pour arranger tout ça ! Non, interdiction, arrêtez le carnage ! Cherches à tout prix la lumière naturelle et, à défaut, allumes une lampe supplémentaire chez toi, mais il faut éviter le flash. Ca donne des pupilles rouges de vampire et un air pas du tout naturel. C’est valable pour les humains aussi, hein.

5. Faire la mise au point sur ses yeux

Quoi de mieux qu’un regard intense pour véhiculer tout plein d’émotions ? Faire la mise au point sur les yeux te permet de capturer la nature-même de ta relation avec ton animal. Pour ne pas oublier que, de cette façon, l’image te suivra des yeux, comme la Joconde 😀 Plutôt classe.

6. Privilégier la vitesse

On a tous déjà pensé avoir pris une super photo, qui s’est révélé floue à un regard plus près. Un animal, ça bouge. Penses à régler ton appareil en mode rafale si tu ne veux pas  rater une seule expression sur son visage.

runwithurdog neige hiver paris
Photo credits : Lola Ledoux

 

7. Faire ressortir son caractère et sa singularité

Qu’est-ce qui fait, pour vous, une bonne photo ? Pour moi c’est l’émotion qu’elle transmet. Cette émotion est unique, car chaque individu est unique également. Il faut être toujours prêt à dégainer son mode rafale, tel Lucky Luke et shooter plus vite que son ombre.

8. Ne pas le fatiguer

Tout comme lorsqu’on apprend de nouveaux tricks, 5 minutes peut être assez long. Penses donc à garder les séances photos assez courtes, pour ne pas fatiguer ton chien. Si tu es familier avec les signes d’évitement ou d’apaisement, tu vas les repérer dès que sa patience commence à s’estomper. Sinon, je te prépare un article à ce sujet rapidement.

9. Féliciter et récompenser 

Ca va de soi, je dirais. Mais je le précise quand même. Prendre la pose n’est pas naturel chez les chiens et ça demande du travail et de la patience. Tout travail mérite salaire. Tu vois où je veux en venir.

runwithurdog hiver neige paris
Photo credits : Lola Ledoux

10. Amusez-vous !

Une séance photo est une raison aussi bonne que la suivante pour jouer avec ton chien. C’est toujours agréable de passer un bon moment ensemble et plus le chien se sentira à l’aise, plus jolies seront les photos également. Aussi, je suis d’avis que si c’est une corvée, autant ne pas prendre de photos. Tu veux que ton poilu soit heureux et épanoui, pas vrai ?

11. Faire appel à un professionnel

Si tu as déjà essayé tout cela et le résultat ne te satisfait pas, je te conseille de t’approcher d’un photographe pro, il n’y a rien de mieux. J’ai la chance de travailler avec certains artistes pleins de talents et tu pourrais l’avoir aussi. Petite astuce à ce propos : mon amie Lola Ledoux, dont tu peux souvent admirer le travail sur mon feed, propose en ce moment-même sur son compte Instagram, un concours pour te faire gagner une séance photo avec ton animal, où que tu sois en France. Ca se passe par ici.

Pour admirer le travail de Lola, tu peux te rendre, jusqu’à la fin du mois de juillet, à la boutique Chez le Chien, dans le 17ème arrondissement de Paris. Tu y trouveras son exposition et plein de surprises pour les animaux.

Et toi, tu es plutôt doué pour la prise de photos ?

Whiskey

 

 

Le collier Adaptil Junior

Lorsque j’étais un jeune chiot de deux mois et demi qui arrivait dans la vie de mes humains, beaucoup d’émotions dont je n’avais pas eu connaissance auparavant se sont invitées dans mon quotidien. Quitter ma mère biologique et mes 5 frères n’a pas été chose facile.

Je me souviens de mon arrivée à la maison, après un long voyage en voiture. Je ne connaissais pas ce moyen de transport et, comme j’étais un peu KO après un vaccin, j’ai d’abord dormi. Après, j’ai vomi. Pour le pur bonheur de l’humain. La découverte de l’appartement haussmannien dans lequel j’allais passer mes 2 premières année de vie a été en même temps intéressante et effrayante.

Les humains ne m’ont pas laissé tout seul, ils m’ont accompagné dans cet exploration de l’inconnu et m’ont montré toutes les pièces, mon panier, mes gamelles, mes jouets et le chat. Ah, le chat ! C’était une vieille aigrie et sans dents, qui n’avait pas du tout envie de jouer avec moi, au début. Par la suite, je ne lui ai plus laissé le choix.

Adaptil junior runwithurdog

Une solution pour que l’adaptation du chiot se passe au mieux lors de son arrivée dans la nouvelle famille 

Il y a des solutions pour faciliter ce moment stressant, mais à ce moment-là, mes humains n’en avaient pas connaissance. D’ailleurs, l’humaine en a découvert une qui a l’air bien chouette très récemment, lors du lancement du collier Adaptil Junior, par le laboratoire vétérinaire Cela. Elle a tout de suite regretté ne pas avoir pu s’en servir il y a 5 ans, quand j’étais tout jeune, parce que ses qualités auraient pu lui être très utiles.

Le principe de ce collier est qu’il dégage, pendant un mois, environ, des phéromones qui rassurent le chiot et l’aident à se sentir aussi serein qu’il l’était auprès de sa maman. Les chiens sont les plus réceptifs au sens de l’odorat et toutes les émotions sont mieux gérées lorsque ce sens perçoit des nuances qui nous sont familières.

runwithurdog adapted collier

 

Adaptil est intéressant aussi bien pour les chiots, que pour les chiens adultes en situation de stress 

Adaptil Junior permet donc de rassurer les chiots. Mais il existe une solution similaire pour les chiens adultes également, le collier Adaptil Calm. Comme son nom l’indique, il calme les manifestations de stress dans des situations particulières. Par exemple, lorsque vous anticipez que votre chien sera confronté à des bruits intenses, un voyage, un séjour dans un chenil ou même un changement d’environnement, vous pouvez avoir le réflexe de vous en servir.

Les chiens sont des êtres très sensibles aux changements ce qui peut provoquer un état des stresse très fort, même de la part de ceux qui ont déjà une certaine expérience de vie. L’humaine a testé le collier sur Loulou pendant la période où elle avait fait une otite et elle allait souvent chez le vétérinaire (yaycks !).

Evidemment, Loulou n’aime pas trop le véto. Je ne la juge pas, je suis du même avis. Mais ce qu’elle déteste par dessus tout, sont les gouttes qu’on nous met dans les oreilles. Le traitement a duré une dizaine de jours et, dès le départ, l’humaine a compris que mettre des goutes 2 fois par jour dans les grandes oreilles de Loulou n’allait pas être de tout repos.

Elle se débattait, pleurait et se roulait par terre chaque fois que le produit touchait ses tympans. Ce qui est rare avec Loulou, elle n’est pas très douillette, mais elle avait une peur bleue de ces goûtes. Donc l’humaine s’est tout de suite inquiété. Puis, elle s’est rappelé du collier et elle s’est dit que ça méritait d’être testé, même si Loulou a 3 ans. Je ne sais pas si c’est grâce au collier ou parce qu’elle s’est habituée au traitement, mais, quelques jours plus tard, elle était plus que zen 🙂 J’ai beaucoup apprécié le silence.

Maintenant, l’humaine recommande ce collier à tous ses amis qui adoptent un chiot et à ceux qui ont un chien peureux, elle est convaincue de ses qualités apaisantes. Et vous, les copains, avez-vous déjà testé ce genre de dispositif ? Qu’en pensez-vous ?

Whiskey

 

 

Une recette facile et pas chère de nourriture pour chien, faite maison

Les croquettes c’est pas mal, mais manger tous les jours la même chose c’est lassant. Je suis assez compliqué, il y en a que je boude complétement et d’autres que j’adore. On en a testé un bon nombre de type de croquettes, Loulou et moi, l’humaine aime bien nous faire découvrir de nouvelles recettes.

Mais le sujet est assez controversé, car les humains s’intéressent de plus en plus à la qualité de leur nourriture et, par extension, à la nôtre aussi. La mode des croquettes sans céréales est en plein boom et beaucoup ne cherchent pas à se renseigner plus qu’en surface sur ces questions. Un peu comme le sans gluten pour les humains 😀

La nutrition est une science à part entière – renseignez-vous sur ses principes et appliquez ceux qui correspondent à votre cas

Conseil d’ami, ne vous fiez pas au premier article, avis ou reportage que vous allez voir. Faites vos recherches, parlez avec des pros et cherchez à comprendre le pourquoi du comment, en variant les sources d’information. Souvent, les humains qui d’auto-proclament experts en nutrition canine n’appliquent pas à eux-mêmes les pseudo-principes qu’ils défendent. Et c’est bien beau de faire les donneurs de leçons alimentaires lorsqu’on bouffe trois fois par semaine au Mac Do du coin 😀 #véridique 😀

Pour varier les plaisir et nous proposer de bonnes recettes maison, l’humaine teste de temps en temps des choses toutes simples mais super yummy. Elle s’est acheté un mini-livre qui propose une cinquantaine de recettes et ça lui sert de source d’inspiration, car, souvent, elle ne suit pas à la lettre les consigne et, parfois, remplace les ingrédients. Hier, on l’a regardée faire un nouveau petit plat, Loulou et moi. On ne l’a pas quittée des yeux, parce que c’était super appétissant !

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Et parce que je l’ai vu faire, je vous donne ici la recette des cœurs de dinde au riz et aux légumes. C’est un peu comme ce qu’elle mange, d’ailleurs, le riz+dinde est un incontournable chez nous.

Voilà ce dont vous avez besoin :

  • 1,5kg coeurs de dinde
  • 350g de riz cuit
  • 3 carottes
  • 1 pomme de terre
  • 1/4 de chou blanc
  • 1 poireau
  • 1 petite cuillère de beurre de coco

L’humaine a tout simplement sorti les légumes d’un sachet pour soupe qu’elle avait pris pour elle-même. Comme il y a un peu trop de choses pour deux humains là-dedans, elle a bien voulu partager avec Loulou et moi.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Comment préparer pas à pas un bon petit plat pour votre chien 

Tout d’abord, lavez bien toutes ces choses, ensuite faites bouillir les cœurs de dinde dans de l’eau avec un peu de sel. Pareil pour le riz et les légumes. Vous pouvez d’ailleurs, les faire bouillir ensemble pour que le riz s’empreigne du goût des légumes.

Chez mes humains, le riz c’est tout un art, ils ont un auto-cuiseur ramené directement de Chine et les quantités de riz et d’eau sont mesurées au milligramme près. On ne peut pas se permettre de rater le riz, hein ! Ce serait un sacrilège.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

recette nouriture chien très simple runwithurdog

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Une fois que tous ces éléments sont bien cuits, coupez les cœurs en petits morceaux, mélangez le riz, les légumes et les morceaux de cœurs ensemble et ajoutez une partie de l’eau dans laquelle ils on bouilli. A la fin, ajoutez une petite cuillère de beurre de coco pour les bons lipides, mélangez bien, laissez refroidir et gardez au frais.

Pour nous, ce beau mélange a duré seulement 2 jours et demi, soit 5 repas pour moi et 5 pour Loulou, avec des quantités en fonction de notre taille, âge et activité physique.

N’oubliez pas que, tout comme pour les humains, les proportions et les quantités sont à adapter selon les besoins du chien. Il n’y a pas de recette universellement applicable et pour un chien de canapé comme Loulou et une grosse bête qui se balade 2 heures par jour, plus 3 sorties running par semaine comme moi, les repas ne se ressemblent pas.

recette nouriture chien très simple runwithurdog

Ce n’était qu’un exemple de ce que vous pouvez très facilement préparer chez vous pour faire plaisir à votre ami poilu. L’avantage de cette recette est qu’elle n’est absolument pas chère et que les cœurs de dinde ont très peu de graisse par rapport à d’autres abats ou viandes que vous pouvez utiliser. Ce qui fait que ces repas ont été bien healthy en plus d’être archi-bons.

Avez-vous des recettes fétiche que vous préparez aussi ?

Whiskey

J’ai testé l’équipement de canicross de Canisportshop

Cela fait quelques mois qu’avec l’humaine, on teste l’équipement de canicross de Canisportshop, une société belge qui distribue et imagine des produits de qualité pour notre sport avec le créateur d’équipement Black Wolf. Dans la boutique en ligne, on trouve tout ce dont on a besoin quand on pratique ce sport et nous avons essayé plusieurs harnais, lignes de trait et ceintures.
Canisportshop a été créé pour répondre au besoin de courir avec son chien, en Belgique et en Europe. La marque a été le résultat de la frustration d’un passionné de ne pas retrouver sur le marché belge les éléments dont il avait besoin. Car sans passion, on ne se lancerait pas dans une aventure dont l’objectif est de conseiller les autres et les orienter vers les choix les plus appropriés pour eux.
femme canicross runwithurdog

Julien Zeebroek, le créateur de Canisportshop a commencé le canicross il y a deux ans, avec son husky Luna. Il courait déjà depuis quelques années, mais à cause d’une blessures au genoux, il a dû laisser de côté la course à pied pendant plus d’un an. C’est avec l’arrivée de Luna dans sa vie que Julien a décidé de retenter le running, cette fois-ci avec son binôme.

C’est à partir de ses 8 mois que j’ai commencé à aller courir avec elle, confie Julien. Je lui ai appris chaques jour les directions, et les commandes de bases que j’allais utiliser avec elle par la suite. La mise en pratique fut excellente et la progression s’est fait crescendo jusqu’à ses 1 ans où on a commencé à faire des sorties plus longues et plus intenses avec un harnais sur le dos. Une fois tout cela assimilé, on a commencé le VTT et là Luna s’est révélée être également bien dans son élément. 
Pouvoir tester et utiliser le matériel qu’il met en vente pour ses clients est bien sûr un plus. Qui est plus à même pouvoir en parler et le conseiller que celui qui l’utilise ?
femme canicross runwithurdog
J’ai testé personnellement sur mon dos les harnais de Black Wolf et j’en ai été ravi. Je suis très à l’aise dans les x-backs en général, comme la plupart des chiens de berger ou de traîneau. Ces modèles ne sont pourtant pas l’idéal pour les chiens de chasse, par exemple, dont la morphologie est différente, donc attention quand vous choisissez votre harnais.
Mis à part le confort et la qualité de ces harnais, j’ai été surtout conquis par la manière dont sa épouse les lignes parfaites de mon corps 😀 Oui bon, ok, je suis vachement costaud pour un border collie, du haut de mes 26 kilos de muscles, je sais de quoi je parle.
J’ai eu du mal à trouver du matériel adapté à ma ligne, car je ne rentre pas vraiment dans les critères standard de la race. Mais avec le Black Wolf et le Orange Crush (c’est mon préféré celui-là!) j’ai l’impression de ne rien avoir sur le dos, ça ne gratte pas, ça ne glisse pas, ça ne se déchire pas. Et pour ça, croyez-moi, le Coussin péteur a déjà testé ses dents dessus.
femme canicross runwithurdog
Madame s’amuse à attraper le bout de mon harnais lorsque l’humaine me prépare pour nos sorties, elle tire dessus comme une dingue, en espérant de m’empêcher de sortir pour courir. Oui, sa jalousie n’a pas de limite ! Et ce, même si elle aussi elle a trouvé son bonheur avec un harnais adapté à sa petite taille et gros caractère, presqu’identique au mien.
En tout cas, malgré son acharnement, mes harnais sont dans le même état. C’est grâce à une technologie militaire employée dans leur fabrication : Rio Stop. Avec cette techno, les harnais ne gèlent pas, ne sont pas atteints par la moisissure et ne prennent pas l’eau. In-des-truc-tible le bazar, je vous le dis.
Le principal souhait de Canisportshop est avant tout de conseiller les clients sur leur choix d’achat de leur matériel de canicross et leur trouver le meilleur compromis en terme de morphologie canine, qualité et confort. 
Nous avons une gamme de matériel de canicross, canivtt et canirando propre, avec la marque Black Wolf distribuée et fabriquée en Belgique depuis plus de 20 ans et nous mettons un point d’honneur à la mettre en avant et la promouvoir, car nous en sommes fiers. Autour de cela, nous travaillons également avec des grandes marques tel que Zéro Dc, Non Stop Dogwear, Rock Empire, Fastdog, Rower-Land et chaque fois que nous pouvons nous agrandissons notre assortiment.  
La marque essaye de se différencier de la concurrence par une approche plus personnelle envers ses clients, car chacun a des besoins spécifiques qu’il faut comprendre avant de pouvoir y répondre. En ce qui me concerne, j’en suis conquis. Et vous ? Quelles marques de canicross préférez-vous ?
Whiskey

J’ai testé la gamme cosmétique pour chiens de Bawaw

Les humains ont plein de produits cosmétiques dans leur salle de bain. Je ne comprends pas trop le délire, je suis plutôt du genre naturel, à me rouler dans la boue et dans des crottes aussi, si j’ai l’occasion. Donc quand l’humaine est rentrée avec une énorme boîte de shampoings et de crèmes, j’étais loin d’imaginer que c’était pour ma poire. J’aurais dû pourtant m’en douter, l’emballage disait Bawaw.

Eh bien si, en fait, j’en ai pris pour mon grade. Et Whiskey aussi, car il y a un produit de massage dans le lot auquel ce petit con a le droit parce que c’est un chien sportif. Mouais, tout ça pour avoir un traitement particulier, quelle injustice ! Moi aussi je pourrais être sportive, mais j’ai la flemme. En plus, c’est tellement mainstream que ça ne m’intéresse même pas.

img_20171223_145016_038235519970.jpg

J’ai quand même eu le droit de tester toutes ces belles boîtes colorées et la première chose qui m’a interpelée c’est que tout sent vachement bon. Les arômes naturelles qu’ils ont mis dedans sont trop appétissantes pour une petite gourmande comme moi. Il y a un shampoing qui sent la barbe à papa, pour vous dire ! Ca me donne faim.

D’ailleurs l’humaine était ravie de m’annoncer que tous ces produits sont faits avec des principes actifs naturels et qu’ils ne sont pas testés sur des animaux. Euh, elle les teste bien sur moi, elle ! Mais je pense que ce n’est pas de ça qu’on parle.

En tant que fille, je peux vous dire que j’ai bien aimé l’emballage. Oui, moquez-vous, c’est mon côté superficiel. Mais c’est vrai, la plupart des produits qu’achète mon humaine d’habitude ont ces images super cliché de chiennes avec les poils soyeux dans le vent, qui font l’amour à la caméra et qui dise « parce que je le vaut bien » en tortillant des fesses. Jalouse, moi ? No way ! J’ai les poils ras, je ne m’y retrouve pas.

2018-01-02 031332077809..jpg

Un produit en particulier a bien sauvé ma peau. Au sens propre. L’Antigrat’. Il est fait pour les chiens comme moi, qui ont la peau ultra sensible et qui chopent des allergies à toute saison. J’ai souvent des démangeaisons et je me gratte tellement fort que parfois je saigne et j’irrite mes tétons. Oui, la classe. Je me demande d’ailleurs pourquoi je ne suis jamais prise pour les pubs de shampoing les poils dans le vent.

L’humaine m’a d’abord lavée avec le shampoing de cette gamme et ensuite tartinée du gel et je peux vous dire que j’ai été surprise de la vitesse avec laquelle ça fait effet. Les rougeurs ont diminué et sont complètement disparues en quelques jours. Je ne m’en sépare plus. D’ailleurs, ça marche pour plein d’autres bobos du quotidien et c’est devenu le premier réflexe de l’humaine : une égratignure ? Hop ! un coup d’Antigrat’ ! Une piqure de moustique ? Une gerçure ? Une coupure ? La truffe abimée ? Elle a désormais la réponse à tout.

Il parait que c’est l’extrait de centella asiatica qui a ces effets réparateurs quasi-imédiats, mais moi je pense que c’est un peu magique, quand même. Quoi qu’il en soit, rien n’avait marché avant sur ma peau de cochon et je peux vous dire que j’avais enchaîné les traitements vétérinaires, avec des cachetons, des crèmes et compagnie. Je ne m’en sépare plus et je me laisse même badigeonnée avec plaisir.

S’il faudrait avoir une seule chose à utiliser toujours sur soi, pour moi ce serait ce gel. Vous en avez, vous, des produits fétiche ?

Loulou

 

 

 

J’ai testé le pâté de Noël d’Edgar & Cooper et je m’en lèche les babines

Noël arrive à grands pas et l’humaine commence déjà à nous gâter. Mes papilles ont été récemment éveillées par de nouvelles expériences culinaires et l’une de mes préférées est celle de la recette spéciale Noël de pâté de chez Edgar & Cooper.

J’ai testé cette délicieuse chose faite à base de gibier désossé et sans agents de remplissage. Mon copain Edgar a ajouté à cette recette du chou de Bruxelles (il est belge, que voulez-vous ?) et du bacon. On s’en lèche les babines !

thumbnail3

Pour être complètement honnête avec vous, j’ai même laissé l’humaine me prendre en photo pendant un looong moment et de manière périlleuse car sur le piano – oui, les gars, je vis dangereusement ! – juste pour en avoir un peu plus que Whiskey. Est-ce que ça a marché ? Je me suis pété le bide 😀

Edgar & Cooper, je les connaissais déjà, j’ai eu l’occasion de découvrir leurs produits bio cet été et j’ai été vite conquise. Déjà parce que toute la viande qu’ils utilisent est fraîche, pas congelée, pas séchée et ça, ma nature fragile de bouledogue français apprécie tout particulièrement. Les fruits et les légumes qu’on y ajoute sont sains et nutritifs et, en plus, tout ça respecte les principes de l’agriculture biologique. Ça respecte tant les animaux que la nature et le résultat est yummy.

Leurs recettes ne contiennent que les meilleures protéines et de mon point de vue, elles sont très nutritives et digestes. Chaque gamelle déborde de minéraux, vitamines et antioxydants dont j’ai besoin pour rester en bonne santé de la truffe à la queue. D’ailleurs je vais aller tenter d’amadouer l’humaine pour qu’elle me file encore un peu de pâté dès maintenant.

Loulou

Mon humaine mange du fromage et du beurre le matin. Et ça affole les foules

Je vous racontais dans cet article que mon humaine travaille avec ABC coachs sportifs pour son programme de nutrition et de sport. Cela fait quelques mois qu’elle applique leurs conseils et en est très contente, car les résultats sont là. Bon, avec la grossesse, c’est un peu dur à dire 😀 mais elle est confiante qu’après, ça lui servira encore plus.

Alors voilà, si je vous parle aujourd’hui d’un sujet lié à la bouffe ce n’est pas seulement parce qu’en tant que chien j’adore ça et je bave constamment en regardant l’humaine manger ses plats. C’est aussi et surtout parce que, depuis qu’elle mange du beurre et du fromage le matin, elle reçoit plein de messages plus hargneux que moi quand je repère un chat. Et ce, de la part d’autres humains qui ne sont pas contents. Pas contents, pas contents !

Pour vous la faire courte, l’humaine mange tous les matins 100g de fromage, 10 grammes de beurre, 60g de pain de seigle et un verre de lait végétal. Grosso modo, parce qu’elle ne mesure pas vraiment les quantités, elle l’a fait pendant un moment et maintenant elle estime à peu près, par expérience.

Quand on est visible sur les réseaux sociaux, on reçoit souvent plein de questions sur plein de choses : ce qu’on mange, ce qu’on porte, comment on s’entraîne etc. Pour répondre à ces interrogations, l’humaine raconte souvent sa vie (et la mienne). Et, concernant cette histoire de fromage, elle a reçu d’innombrables messages, les uns plus délirant que les autres.

Des gens qui lui disent que c’est un mauvaise idée, que c’est du grand n’importe quoi de mélanger beurre et fromage, pour ne citer que les plus sympas. Surtout des gens qui s’agitent en disant qu’elle ne devrait pas encourager les autres à manger du gras, qu’elle a une responsabilité morale envers sa communauté à ne pas donner des conseils de crotte de nez, que le fromage tue (WTF?!) qu’elle finira obèse et je m’arrête là, vous voyez l’image.

Alors, pour clarifier tout ça, avant que je leur croque les fesses, je tiens à préciser que, de part sa nature, mon humaine est loin de faire du prosélytisme sur ce sujet ou n’importe quel autre sujet, d’ailleurs. Elle s’en fiche royalement de ce que les gens mangent le matin, tant qu’ils sont heureux. Par contre, étant donné que la question de ce qu’elle mange revient souvent, elle le montre 🙂 Sans encourager qui que ce soit à faire pareil. Surtout parce que chaque humain est différent et ce qui marche pour elle ne marchera pas sur tout le monde.

C’est peut-être parce qu’en tant qu’étrangère, mon humaine a l’habitude de manger salé le matin que cela ne la choque pas. Au contraire, ce qui la surprend davantage est cette habitude très française de manger sucré le matin. Car manger du sucre le matin facilite la sensation de faim en milieu de matinée et provoque sur le long terme un déséquilibre alimentaire.

Mon humaine ne s’est pas improvisée nutritionniste non plus, elle travaille justement avec des pros qui, savent, eux, pourquoi il lui faut manger du gras le matin. Et, comme je suis sympa, je leur ai demandé de vous expliquer le pourquoi du comment. Et j’ai appris que le principe qu’applique mon humaine s’appelle la chrono-nutrition.

La chrono-nutrition consiste à donner au corps ce dont il a besoin, selon les différents moments de la journée. Ce programme vise un équilibre alimentaire sur le long terme et il fonctionne sur un principe simple, celui d’alimenter son corps de façon importante le matin et le midi, car environ 65% des apports journaliers se font avant 14h. Cela doit permettre d’éviter les frustrations du soir.

Les spécialistes de ABC Coach expliquent que le gras saturé le matin permet de régénérer les parois cellulaires. Il sera rapidement assimilé par l’organisme et cet apport en gras saturé uniquement le matin va donc permettre d’éviter de générer du mauvais cholestérol le reste de la journée.

Les féculents le matin permettent de remonter le taux de glycogène dans le sang étant donné le dîner pauvre de la veille. Manger ni féculents, ni glucose le soir, permet de ne pas donner de « carburant » à son corps pour la nuit.

Ce programme ne convient pas à tous les individus de la terre entière mais fonctionne bien pour ceux qui ont de l’appétit accompagné d’une activité physique régulière, précise Jean-Michel Andriot, coach chez ABC Coach.

Voilà, je laisse ça ici pour ceux qui se posent la question, mais, dans tous les cas, mon conseil est de faire comme vous voulez et, encore mieux, si vous avez des objectifs spécifiques, de consulter des professionnels, ils savent toujours mieux. Ou, faites comme moi, mangez des croquettes ! Ça vous évitera de vous compliquer inutilement la vie.

Whiskey

L’humaine a testé les compléments alimentaires de Bonheur ô Naturel

Sur les compléments alimentaires, il y a un gros et permanent débat. Faut-il en prendre ? Ou pas ? Jamais ? Dans quelles conditions ? De quelle type ? De quelle marque ?

Je trouve que les humains se prennent vraiment la tête pour savoir comment se nourrir correctement, alors que ce serait pourtant très simple de manger ses croquettes, comme tout le monde et arrêter de couiner.

L’humaine n’est pas du tout contre les compléments alimentaires. Elle pense qu’il y a des personnes qui ont plus de raisons à en prendre que d’autres, des situations dans lesquelles c’est même essentiel de le faire et d’autres dans lesquelles on pourrait s’en passer. Mais, dans l’absolut, elle en consomme régulièrement et elle en a testé déjà un bon nombre, avec des résultats plus ou moins intéressants. Il faut dire que lorsqu’on fait beaucoup de sport, tout compenser au niveau alimentaire devient un peu fastidieux et compter les grammes de magnésium ou de fer ingérés n’est pas une passion de mon humaine.

Quand elle a découvert les compléments 100% naturels de Bonheur O naturel, elle a été plus que ravie. Et ce, dans les conditions où la plupart du temps, les humains se préoccupent du contenu des cachets qu’ils avalent et surtout des effets secondaires qu’ils pourraient avoir.

Dans le cas de ces petites pilules, aucun danger : elles sont faites à base de produits d’origine naturelle, car la marque est très attachée aux valeurs d’une consommation responsable et au bien être de l’humain et de l’environnement en général. Les jolis pots dans lesquels se trouvent les compléments, sont eux, recyclables, les pilules sont fabriquées en France et sont vegan friendly. Eh oui, ce n’est pas facile de prendre des compléments alimentaires lorsqu’on est végétarien, c’est pour cela que cette marque est encore plus intéressante.

Mon humaine a d’abord testé le Magnésium Marin. Elle venait d’apprendre l’existence du petit têtard et le Mg fait partie des minéraux fortement recommandés en début de grossesse, car il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et neveux. Il est donc idéal aussi en période de changement de saison et pour éviter les coups de blues ou les coups de mou.

Sa cure a duré un mois et demi et elle ne s’est jamais sentie fatiguée comme la plupart des femmes lorsqu’elles tombent enceintes. Et ça fait du bien de ne pas avoir à subir ça en plus des nausées de fin de monde 😀 Combiné avec notre activité physique intense, ce complément a été parfait pour cette période tendue de mon humaine.

Et, parlant de sport, le deuxième complément qui l’a totalement conquise a été celui à base de spiruline. Si vous faites du sport, vous avez forcément entendu parler de ce super aliment. La spiruline est une algue pleine de qualités nutritionnelles et qui, en plus, est très facilement assimilable par le corps humain. L’humaine n’arrête pas de venter ses mérites : elle améliore l’endurance et la résistance, elle est donc très intéressante lors des efforts prolongés.

Elle réduit les douleurs musculaires, car la spiruline aide l’organisme à évacuer plus vite l’acide lactique et le dioxyde de carbone, donc les courbatures sont moins violentes et durent moins. Son contenu très important en protéines (60 à 70%) fait de la spiruline un bon argument dans la perte de poids. Elle est, en plus, un antioxydant naturel. Voilà, tout ça pour dire que c’est bien son produit préféré de cette gamme. Surtout que son effet sur son corps a été très rapide.

Le dernier produit de Bonheur O Naturel que mon humaine a testé est le Desmodium, qui aide le foie à fonctionner correctement et facilite la digestion. Et il paraît que la grossesse vient au paquet avec la joie inespérée de ne plus digérer de la même manière qu’avant 😀 Donc elle en a été très contente.

Mon humaine dit beaucoup de bien de ces compléments alimentaires et elle a surtout apprécié la philosophie qui se cache derrière les produits. Car les deux sœurs qui sont à l’origine de cette gamme sont sur la même longueur d’onde avec mon humaine sur deux points : sur l’idée que mieux vaut prévenir que traiter et sur le dicton latin de la mens sana in corpore sano.

Et vous, prenez-vous des compléments alimentaires ?

Loulou