Commencer le canicross avec un jeune chien : Jazz s’est lancée dans l’aventure

Depuis quelques petites semaines, j’ai commencé le canicross avec Jazz, qui a récemment fêté ses 1 an. Avant tout, dernier petit check du vétérinaire qui a approuvé le début de la traction. Je courrais déjà avec elle en libre, sur de courtes distances, au départ, juste un kilomètre ou deux, pour lui apprendre les règles de base, les directions etc. Vous me posez souvent des questions sur comment faire pour commencer le canicross avec vos chiens, voici donc mes principaux conseils.

runwithurdog débuter le canicross

Quelques mesures de sécurité d’abord

Lorsqu’on envisage de courir avec son chien, il arrive souvent qu’on devienne impatient en attendant le jour où cette belle aventure va commencer. Je le comprends, mais je ne le dirai jamais assez : avant de se lancer, il est primordial d’attendre la fin de la croissance de votre poilu. Cela se passe, en général, vers ses 1 an, mais cela dépend vraiment des races. Pour les chiens de grande taille, par exemple, ça arrive plus tard. Seul votre vétérinaire pourra vous dire quand c’est le bon moment, je vous encourage de parler avec lui de votre projet et prendre ses conseils d’expert sur les questions liées au bon développement des articulations. J’insiste, mais les conséquences peuvent être très néfastes et douloureuses pour votre chien, en tant qu’amis des bêtes, nous ne souhaitons bien évidemment pas leur faire du mal. Un peu de patience, donc, il y a de quoi s’occuper en attendant.

Une autre raison pour laquelle la visite préalable chez le vétérinaire est importante est de dépister d’éventuels soucis de santé ou fragilités de votre toutou. Certaines races sont moins adaptées au canicross que d’autres, par exemple les brachycéphales (bouledogues, carlins, boxers etc.) sont souvent sujets à des problèmes respiratoires, les chiens qui ont le train arrière très bas (comme les bergers allemands, par exemple) peuvent avoir des problèmes de hanches. Et même si votre chien ne fait pas partie de ces familles-là, il est toujours important de savoir quel est sont état de santé général avant de lui proposer un effort plus conséquent, afin de ne pas déclencher d’éventuels soucis par la suite. Faites-vous conseiller par votre vétérinaire là-dessus !

runwithurdog débuter le canicross

Bien s’équiper pour le canicross

Un autre point important, avant de se lancer, est de s’équiper de manière optimale. L’équipement pour le canicross est l’un des sujets préférés des passionnés et les avis sont partagés en fonction des préférences de chacun pour telle ou telle marque, il est souvent difficile de se repérer dans tout cela. Ce que vous devez savoir, c’est qu’il y a 3 éléments incontournables pour la pratique de ce sport : un harnais adapté à la morphologie de votre chien, une longe élastique qui va vous relier tous les deux et un baudrier ou une ceinture pour vous. Voici les principes de base que vous devriez connaître avant de choisir.

Le harnais

Premièrement, pour qu’un chien puisse courir en toute liberté de mouvement, rien ne doit empêcher le déroulement naturel de ses articulations. Je m’explique : on trouve sur le marché plein de modèles différents d’harnais différents, mais ils ne sont pas tous faits pour faire du sport avec son chien. Pour courir, oubliez de suite les harnais dits « en T » en référence à leur forme sur le poitrail du chien, comme les Julius K9, Animalin etc. qui bloquent les épaules.

Capture d’écran 2019-11-27 à 14.56.18
Harnais Julius K9 (harnais en T)

Imaginez que vous partez courir en robe longue et moulante, c’est un peu la sensation que votre chien aura avec ce type de matériel. Il est même dangereux de le faire, pensez donc à acheter un harnais « en Y » qui libère les épaules et laisse le corps du chien se mouvoir comme il le ferait s’il était « tout nu » 😀

Harnais short pour chiens de petits gabarits
Harnais short pour chiens de petits gabarits

En fonction de la taille de votre chien, vous pouvez opter pour un harnais short ou pour un X-back (beaucoup de lettre de l’alphabet dans cette terminologie, je vous l’accorde, mais regardez les images, ce sera plus compréhensible). Il faut savoir que les marques qui font de l’équipement de canicross font des harnais spéciaux traction pour les chiens de plus de 10 kilos, quoi que certaines travaillent pour des X-back version petite taille qui seront lancés probablement l’année prochaine. Il y a aussi certains fournisseurs qui vous feront volontiers des harnais X-back sur commande pour des petits gabarits, mais le prix de ceux-là sont vraiment élevés, selon moi et un harnais short fait le job quasiment aussi bien si vous ne disposez pas d’un budget assez conséquent.

runwithurdog débuter le canicross harnais x-back
Harnais canicross x-back pour des chiens de plus de 10 kilos

La différence majeure entre un harnais X-back et un harnais short est le point de traction (celui où on attache la longe et donc où le chien sentira la pression lors de l’effort de la traction). Pour les harnais short, ce point se situe sur le dos du chien, plus bas que ses omoplates, ce qui pourrait, sur le long terme lui donner des douleurs sur la colonne vertébrale s’il est assez puissant et vigoureux pour tracter très fort et longtemps.

Capture d’écran 2019-11-27 à 14.57.03
Harnais canicross H-back Non Stop

Les X-back ont, au contraire, un point de traction plus bas, à l’insertion de la queue, ce qui permet le déroulement total et naturel de la colonne vertébrale ce qui est donc sans danger pour le chien. Je vous parle de X-back parce que c’est la forme la plus souvent utilisée en canicross, mais il y a également des harnais en H et encore des harnais comme le Faster de Zero DC qui laissent le dos libre, conçus pour des chiens au poitrail large et profond.

Capture d’écran 2019-11-27 à 14.57.19
Harnais canicross Faster Zero DC

Il est important que le harnais ne passe pas sous les côtes flottantes de votre chien, cela pourrait l’empêcher de respirer normalement. Je vous prépare un focus sur les harnais de traction dans un prochain article, mais, l’idéal serait de se faire directement conseiller en magasin et tester sur votre chien.

Dans tous les cas, le harnais que vous allez choisir ne devra pas appuyer sur la trachée de votre compagnon, ni le frotter au niveau des aisselles, un vrai casse-tête pour choisir, mais une fois bien équipés, on peut le garder pendant un bon petit moment, donc prenez bien votre temps et renseignez-vous en amont.

runwithurdog débuter le canicross

La longe

Bien plus simple à choisir que le harnais, la longe est une laisse élastique avec deux points d’attache (mousquetons) dont un qui s’accroche au harnais et l’autre à votre baudrier (ou ceinture, on en parle tout de suite). Son rôle est d’amortir des coups et donc de protéger les articulations du chien et de l’humain. La résistance de la longe peut varier, il faudra choisir la vôtre en fonction du poids de votre chien et de sa puissance en traction. Évidemment, plus votre chien est grand et puissant, plus vous avez intérêt à choisir une résistance élevée.

runwithurdog débuter le canicross

Le baudrier ou la ceinture

Cette partie concerne la sécurité de l’humain et la protection de ses lombaires. L’idéal serait de prendre un baudrier, conçu sur le même principe que ceux d’escalade, qui permet d’avoir un point de gravité plus bas donc plus de stabilité dans la course. Mais cela dépend de chacun, personnellement je cours souvent avec des ceintures, car je trouve les baudriers plus inconfortables. J’avoue que depuis que je cours avec deux chiens, par contre, ça ne rigole pas, je mets systématiquement un baudrier parce que la force de traction est telle que ça pourrait me faire mal, à long terme. A vous de voir en fonction de la puissance de votre chien et de vos sensations.

dsc_08021454137146258403855.jpg

L’alimentation du chien de canicross

Un chien sportif n’aura pas les mêmes besoins nutritionnels qu’un chien urbain ne sortant au bout d’une laisse que deux fois par jour. C’est pour cela qu’il est important de lui donner une ration et un aliment adapté.

Je vous ai fait tout un article à ce sujet il y a quelques mois, vous pouvez le découvrir par ici. Dans mon cas, mes chiens sont nourris aux croquettes Royal Canin depuis bien longtemps et je ne trouve pas que l’effort qu’ils font avec 3-4 sorties canicross par semaine justifie d’un changement ou d’une supplémentation particulière.

Jazz mangeait jusqu’il y a pas longtemps des croquettes Puppy Medium, qui sont déjà plus riches que celles pour adulte, pour palier aux besoins énergétiques plus importants lors de la croissance. Je lui donne éventuellement une quantité un peu plus grande lorsque l’effort est plus long ou plus intense que d’habitude, mais cela n’arrive pas souvent, car nous parcourons pour l’instant des distances plutôt courtes et elle a largement de quoi faire avec son ratio journalier. Whiskey prend actuellement des croquettes Medium Sterilised et, comme je ne vais pas tarder à stériliser également Jazz, elle aura les mêmes.

runwithurdog débuter le canicross

Les premières sorties de canicross

Lorsque nous avons commencé à courir ensemble, Jazz était libre de me suivre lorsque que je trottinais tranquillement, sans lui imposer un rythme très soutenu, juste pour pouvoir travailler le rappel, le suivi naturel, le stop et d’autre petites choses dont nous avons besoin dans leur vocabulaire de base pour bien communiquer et s’éclater dans ce sport.

Ensuite, elle était en libre lorsque Whiskey était en traction, pour qu’elle puisse voir de ses propres yeux comment une vraie séance (ou plutôt un bout de séance) se passe. Elle était complétement folichonne dans un premier temps et, en bon chien de berger, elle adorait barrer la route de Whiskey pour l’arrêter dans son élan. Mais ça lui a permis, tout de même de bien comprendre les directions et distinguer assez rapidement la droite de la gauche, ce qui est plutôt important lors d’une sortie et à pleine vitesse.

Bien évidemment, ce n’est pas un exercice 100% fiable. J’ai récemment eu droit à un grand moment de solitude lorsqu’en passant entre deux petit plots je n’ai pas réussi à me faire comprendre par les deux chiens en même temps et je me suis retrouvée à presque escalader le plot à pleine vitesse. Heureusement, rien de bien grave ne nous est arrivé, seulement un mousqueton de cassé. Pensez quand même à bien apprendre les commandes à vos chiens, cela peut vous sortir de situations bien plus pénibles. Profitez du temps de croissance du poilu pour lui montrer les bases, pour l’habituer au matériel aussi. Pour cela, vous pouvez vous servir du clicker, mon outil préféré pour l’éducation, il facilite l’apprentissage et renforce la confiance entre vous et votre chien.

runwithurdog débuter le canicross

L’objectif principal : s’amuser et être en forme

Pour moi, le sport est vecteur de deux choses essentielles dans la vie de tout être vivant : la santé physique et la santé mentale. Pour l’humain, comme pour le chien, bouger équivaut au bien-être. Les bienfaits du sport sur la santé ne sont plus à prouver et lorsqu’on a un chien, nous sommes, de toute manière, obligés de le sortir deux fois par jour. Pourquoi ne pas en profiter pour le faire en courant, de temps à autre ? Cela nous fera le plus grand bien à tous les deux, renforcera le lien qui nous unit, donnera plein de raisons de se vider la tête, profiter de la nature, se détendre, se ressourcer, mais aussi de rencontrer d’autres personnes passionnées par les chiens ou le sport (ou les deux), élargir son cercle social et échanger sur des sujets que nous aimons.

Je ne peux que vous encourager à tester le canicross ou tout autre sport canin, vous verrez que chaque chien a ses propres préférences, mais qu’il y a bien un sport pour chacun. Ne vous prenez pas trop au sérieux, amusez-vous ensemble, la compétition n’est pas un objectif en soi, sauf si cela vous fait vraiment envie, mais sachez qu’on peut très bien s’éclater et retirer tous les bénéfices santé sans avoir besoin de faire des courses officielles.

Je continuerai à vous faire des articles-conseil de temps en temps, en suivant l’évolution de Jazz sur ce nouveau terrain de jeu commun que nous avons. Pour l’instant, elle prend du plaisir à apprendre, elle s’amuse et je ne la pousse pas trop, car il faut les laisser apprécier les sensations et ne pas en faire plus que ce qui les éclate vraiment. On a le temps de progresser, petit à petit.

Et vos débuts ? Ça s’est passé comment ? Dites-moi tout !

Andreea

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s