Je ne pense qu’à chat

Je pense que même si fondamentalement je préfère les chiens à tous les autres animaux du monde pour le lien unique que nous pouvons construire avec eux, je serais tout à fait capable de convertir ma maison en arche de Noé et trouver de la place pour toute espèce possible, tellement j’aime toutes les bêtes.

 

runwithurdog royal canin chat
Photo credits : Lola Ledoux

Dernièrement, j’ai beaucoup réfléchi à la possibilité d’adopter un chaton. J’ai déjà eu des chats dans le passé et j’adore leur côté indépendant, leur élégance et leur agilité hors paire. Pour plein de raisons personnelles, j’ai décidé de mettre le projet en stand-by, mais se renseigner sur la question ne fait de mal à personne, n’est-ce pas ? C’est pour cette raison que je suis allée pleine de curiosité visiter l’événement éphémère « Grandir » by Royal Canin, qui a eu lieu sur le parvis de la gare Saint Lazare, à Paris.

_v9a04031865195261749974837.jpg
Photo credits : Lola Ledoux

Je suis allée avec mon petit chat à moi et nous avons rencontré sur place plein de copains amis des animaux et qu’on aime d’amour : Yoann Latouche, la super photographe Lola Ledoux, Julie de la Mini Meute et sa belle Liky et tous les amis de Royal Canin. J’ai tellement appris sur les chatons, je n’imaginais même pas qu’il y avait autant à découvrir sur eux ! Déjà, il y a à peu près 1 million de chatons adoptés tous les ans en France ! C’est un chiffre énorme !

_v9a06425120022535538201748.jpg
Photo credits : Lola Ledoux

Par exemple, saviez-vous qu’un chaton grandit en un mois autant qu’un enfant en six mois ? ça m’a fait tout drôle de me dire que ma fille avait grandit moins qu’un chaton de 3 mois pendant toute sa vie. L’événement était organisé comme un parcours immersif dans la vie d’un bébé chat, depuis sa naissance, pour découvrir de manière ludique tous les changements qui ont lieu dans le corps et l’univers du chaton dès son plus jeune âge vers la maturité.

Au début de sa vie, le chaton est sourd et aveugle, il se dirige en rampant et ne peut pas réguler seul sa température corporelle, il a besoin de sa maman. Petit à petit, il gagne en indépendance, jusqu’à ses 2 mois, quand il est sevré. C’est à deux mois qu’on amène le chaton chez le vétérinaire pour le faire vacciner. C’est aussi à partir de cet âge qu’il peut être adopté.

runwithurdog chaton
Photo credits : Lola Ledoux

Bien accueillir un chaton à la maison

Pour accueillir un chaton à la maison, il faut lui offrir des repères rassurants et un habitat sécurisé. Sur l’événement, j’ai eu l’occasion d’échanger avec un comportementaliste spécialiste des félins qui m’a expliqué en détail comment il fallait organiser la maison pour être sûrs que le nouveau bébé allait se sentir chez lui.

Tout d’abord, la propreté est un enjeu de taille : le bac à litière doit être facilement accessible et toujours propre. Il doit se trouver loin de l’espace du repas. Les gamelles de nourriture doivent être rincées régulièrement à l’eau très chaude. Il lui faudra ensuite un espace repos – que ce des coussins, paniers ou hamacs pour chat (ou tous ci-dessus) le chaton doit avoir à sa disposition plusieurs lieux de repos dans des endroits calmes et confortables.

runwithurdog Royal Canin
Photo credits : Lola Ledoux

Vient ensuite l’espace de jeu. Il est très important pour le bon développement physique et psychologique du chaton. On peut le construite avec un arbre à chat, une chaise, des étagères, des griffoirs, etc.

L’alimentation – élément primordial du bien-être de votre chaton

Afin de soutenir le chaton dans la croissance, l’alimentation joue un rôle primordial. Il faut lui donner dès le départ de bonnes habitudes et de bons aliments. Royal Canin est un acteur très impliqué dans le bien-être des petits félins qui ronronnent allégrement sur nos genoux. Voici quelques conseils pour bien démarrer l’alimentation de votre chaton : choisir un aliment adapté à son âge pour répondre à ses besoins nutritionnels. Peser et respecter les doses mentionnées sur l’emballage, elles ne sont pas là à titre informatif, mais elles ont une importance majeure dans son bon développement.

_v9a06525936874056252967915.jpg

Ensuite, il faut le laisser manger cette quantité à son rythme, compléter sa portion de croquettes par des aliments humides, sans augmenter sa ration alimentaire quotidienne. Lui donner une gamelle d’eau propre. Peser le chaton une fois par mois.

Stimuler l’intelligence du chaton

Un chaton a besoin d’un espace enrichi en stimulations – des cachettes dissimulées un peu partout dans son espace de vie, pour qu’il puisse se sentir protégé et en sécurité pendant ses siestes où les moments où il voudrait s’isoler. Il a aussi besoin de postes d’observation en hauteur, les chats adorent pouvoir surveiller leur petit monde en le regardant de haut, surtout lorsqu’il y a aussi des chiens dans la maison. Un griffoir pour leur manucure et de l’herbe à chat pour leur plus grand bonheur sont des éléments importants également.

_v9a02914824058978470012143.jpg
Photo credits : Lola Ledoux

La stérilisation – un enjeu de taille

Idéalement, les chatons doivent être stérilisés vers 6-7 mois, à la puberté. Le risque, sinon, serait d’avoir une énorme prolifération de félins, car les chats sont des animaux très prolifiques et on peut avoir 5-6 chatons, même pour une première portée. A cette vitesse, une chatte non-stérilisée pourrait avoir une descendance de jusqu’à 22 464 chatons en 4 ans ! Je ne sais pas si vous arrivez à visualiser cet énorme nombre de chats, mais ça dépasse largement le statut de crazy cat lady 😀

Blague à part, la responsabilité de laisser naître autant de chatons est très grande, car la plupart d’entre eux se retrouvent souvent abandonnés ou noyés, choses qu’on ne souhaite à aucun être vivant. La question est à prendre au sérieux donc. Prenez rapidement rendez-vous avec votre vétérinaire dès que votre petit chat tout choupinou montre des signes d’adolescence.

runwithurdog
Photo credits : Lola Ledoux

L’obésité, un fléau de nos chatons

De nos jours, les chats vivent souvent en appartement. Ce qui veut dire qu’ils ont moins accès à l’extérieur, ils se dépensent moins, ils ne partent pas chasser comme leurs cousins qui vivent à la campagne par exemple. Ils sont souvent nourris en plus de leur ration quotidienne avec des petites friandises et de bons morceaux tombés de la table de leurs humains. Prévenir l’obésité, dans ce contexte est un vrai combat de tous les jours.

Surveillez attentivement la courbe de croissance de vos amis félins, choisissez les aliments qui sont adaptés à leur stade de développement et surtout de bonne qualité et ne vous laissez pas corrompre par leurs grands yeux (voir le Chat Botté de Shrek) pour avoir un bout de fromage, saumon fumé ou jambon qui traîne dans votre assiette. Pour comprendre les risques, sachez que lorsqu’un chat de taille moyenne prend 1 kilo, c’est comme si un humain de taille moyenne en prenait 14 ! De quoi réfléchir un peu avant de se sentir généreux.

Voilà pour ces infos super intéressantes que j’ai découvert via l’événement Royal Canin. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager !

Andreea

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s