A la pointe de la technologie : traiter l’arthrose chez le chien avec des cellules souches

La science fait des progrès impressionnants et j’ai été ravie d’apprendre qu’un énorme cap a été franchi dans la médecine dédiée aux animaux : l’utilisation des cellules souches pour traiter l’arthrose. Il faut savoir qu’un chien sur cinq est touché par cette maladie et un cheval athlète sur deux. Je suis particulièrement sensible à ce sujet, car Whiskey semblerait avoir des fois des soucis articulaires, que le vétérinaire m’a dit pourraient évoluer vers de l’arthrose plus tard.

lrm_export_54940897160164_20190303_2014451614662319455799740661.jpeg

Mais revenons aux cellules souches, car la révolution est française : c’est une start-up lyonnaise qui est à l’origine de ce nouveau type de traitement des maladies inflammatoires. VetBioBank est le premier laboratoire qui exploite le potentiel thérapeutique des cellules souches néonatales.

Leur action anti-inflammatoire et immunomodulatrice optimale du fait de leur jeunesse a un énorme potentiel qui pourrait révolutionner l’avenir des traitements de ce type de maladies. Il s’agit d’une thérapie cellulaire dite allogénique car les cellules ne proviennent pas de l’animal traité. Elle a été développée avec succès d’abord chez les chevaux athlètes puis également sur les animaux de compagnie.

lrm_export_10708653974571_20190126_2040123702409434911711421783.jpeg

Les cellules souches suscitent un énorme intérêt chez les humains également, c’est d’autant plus intéressant de voir que les animaux peuvent bénéficier de leurs propriétés uniques aussi. L’arthrose touche souvent les chiens de berger, raison pour laquelle je vous encourage vivement de faire du sport avec les vôtres, c’est une des meilleures solutions pour prévenir cette maladie, ainsi qu’une alimentation appropriée.

Des croquettes spéciales qui aident à la prévention de l’installation de cette maladie sont créées par Royal Canin, par exemple, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour connaître les différentes choses à faire pour protéger les articulations de votre chien en fonction de sa race.

Après une première levée de fonds d’1,1M€ auprès de business angels, et la démonstration clinique de l’efficacité de ses produits, Vetbiobank souhaite maintenant ouvrir son capital aux investisseurs sur la plateforme Sowefund.

J’espère que ce type d’initiative rencontrera le soutien qu’elle mérite, car les déclinaisons de ce type de traitement pourraient sauver beaucoup d’animaux et offrir une meilleure qualité de vie à nos amis poilus.

Et vous, avez-vous des animaux atteints par ce type de problème ?

Andreea

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s