De quoi avons-nous besoin pour accueillir un chiot ?

runwithurdog berger australien Jazz

Depuis l’arrivée de Jazz, on me pose souvent la question de ce qu’il faut comme matériel et organisation pour accueillir chez soi un chiot ou même un chien adulte.

runwithurdog berger australien Jazz Lola Ledoux
Photo credits : Lola Ledoux

Je vais vous donner mes conseils et petites astuces que j’ai eu l’occasion de tester au long des années et des 4 chiens que j’ai déjà eu l’occasion d’inviter partager mon quotidien.

Le couchage

Tout d’abord, il faudrait réfléchir à un endroit de prédilection dans lequel vous allez installer le panier de votre nouveau compagnon. Idéalement, celui-ci se trouverait dans la pièce de vie, dans un coin plus à l’écart, pour lui permettre de se sentir en sécurité, tout en étant avec la famille. J’ai installé le couchage de Jazz dans le salon, dans un coin sans passage et celui de Whiskey dans le couloir, dans un endroit assez tranquille, car, après avoir testé plusieurs emplacements, j’ai constaté qu’il aime bien avoir son espace de quiétude loin de nous par moment. Les borders sont souvent des hyperactifs, son havre de paix bien à l’écart lui permet de redescendre après une séance de jeu ou une sortie canicross, c’est son lieu de silence.

D’ailleurs ceci devrait être le cas pour tous les chiens : leur panier doit être un lieu de tranquillité absolue, personne ne doit les perturber lorsqu’ils y sont. Même pour leur faire un câlin, je les appelle à l’extérieur de ce lieu sacré pour eux. Les envoyer à leur panier ne doit jamais être une punition non plus. Parfois je cache de petites friandises ou des jouets là dedans pour qu’ils soient toujours ravis d’y retourner.

runwithurdog berger australien Jazz

Lorsque je dis panier, ça peut être aussi un coussin ou une couverture, mais plus c’est douillet, plus il y a des chances qu’ils veuillent y rester.

Vous pouvez également installer le couchage de votre chiot dans une cage transport, les chiens adorent les petits espaces avec une seule entrée, ils s’y sentent en sécurité. Une fois habitué à sa chambre de couchage transportable, il y sera bien plus à l’aise lors des déplacements, vacances etc. car il aura toujours ce repère. Aussi, les hôtels et Airbnb sont plus susceptibles de vous accepter avec un chien si vous précisez qu’il sera dans sa cage.

La nourriture

Une fois que la question du sommeil a été réglée, vous allez avoir besoin de gamelles d’eau et de nourriture et bien évidemment de croquettes adaptées à ses besoins. Jazz mange les croquettes pour junior de taille moyenne de chez Royal Canin, par exemple. Mon conseil est de mettre les gamelles plus loin de son couchage, afin de séparer les deux espaces et ne pas développer un comportement de protection des ressources. Pour ma part, Jazz mange dans la cuisine et Whiskey dans le jardin, j’ai toujours séparé les lieux de nourriture pour éviter les éventuels conflits et les laisser manger en toute tranquillité l’un comme l’autre.

runwithurdog berger australien Jazz

La propreté met du temps à être acquise pour les jeunes chiots, vous allez entendre des conseils divergents sur est-ce qu’on définit ou pas un espace pipi dans la maison. Je ne vous conseille pas de le faire. De un, parce qu’un bébé chien le fait un peu partout de manière aléatoire de toute manière et de deux parce qu’une fois acquis, vous aurez du mal à vous débarrasser de ce comportement. Mieux vaut lui apprendre à le faire directement dehors, même si ça peut être plus long, ou lui limiter l’accès à des zones plus restreintes de votre appartement avec des barrières pour bébé.

La laisse et le collier

Il vous faudra également une laisse et un collier. Je préfère le collier à l’harnais dans un premier temps, car je troue que c’est plus facile à apprendre à un chiot la marche en laisse avec. Sinon, pensez à prendre un harnais avec le point d’attache devant, pour l’empêcher de tirer en laisse, chose qui arrive souvent avec les colliers.

runwithurdog berger australien Jazz

Les jouets et les jeux

Une fois que nous avons couvert les besoins de base, passons aux secondaires : votre chiot aura besoin de jouer et être stimulé intellectuellement pour s’épanouir. Les doudous, jeux de tir et jeux d’intelligence sont vos meilleurs amis pour les moments où vous devez le laisser seul. Une vaste gamme existe et vous avez le choix parmi beaucoup de produits et modèles. Mes préférés sont les tapis de fouille, les cordes à tirer et les jeux d’occupation comme les cubes qu’il faut rouler pour faire tomber des croquettes. Vous pouvez même laisser le repas de votre chien ou une partie de cette manière, cela lui prendra un certain temps pour manger et le stimulera intellectuellement en même temps.

Le clicker

Si je ne devais vous conseiller qu’un seul élément pour l’éducation de votre chien, ce sera le clicker. Ce petit objet phare de l’éducation positive permet au chien de comprendre le moment où il réalise une action que vous validez et qui va lui apporter une récompense. N’oubliez pas : un click = une récompense, que ce soit une friandise, un câlin qu’il adore ou la possibilité de jouer avec son jouet favori.

Je vous conseille également d’écrire vos coordonnées quelque part sur le collier de votre chien. Vous pouvez le graver sur un médaillon ou il existent des systèmes de pendentif dans lequel on ajoute ses informations comme ceux de Croquetteland. D’ailleurs, Croquetteland a même lancé une box de bienvenue dans laquelle vous trouvez une bonne partie des choses que j’évoque dans cet article. Vous pouvez la voir par ici, elle est remplie de surprises !

runwithurdog berger australien Jazz

Les sacs à crottes

Très important, mais on oublie souvent : les sacs à crottes ! Ne soyez pas CE type d’humain qu’on déteste tous, ramassez après votre toutou ! On trouve désormais beaucoup de modèles qui s’accrochent même à la laisse pour éviter de les oublier.

Le collier Adaptil Junior

Un élément que j’ai trouvé génial depuis l’arrivée de Jazz a été le collier Adaptil Junior. C’est un collier qui dégage des phéromones similaires à ceux dégagés par la maman de votre chiot. Cela va l’apaiser et le faire se sentir en sécurité dans sa nouvelle maison, chose très importante surtout dans les premières semaines de cohabitation avec vous. Il ne faut pas oublier que lorsqu’il arrive dans votre vie, des changements très importants s’opérent dans la sienne. Il perd tous ses repères préalables : sa mère, sa fratrie, sa première maison, toutes les odeurs qui vont avec. Chez vous tout est nouveau et potentiellement dangereux pour lui. Il va devoir opérer son attachement secondaire, lors duquel vous deviendrez sa référence.

Ce collier peut le rassurer pour les moments de stresse, mais aussi le calmer lorsqu’il entend pour la première fois des bruits intenses, comme c’est souvent le cas des chiots qui doivent s’adapter à la ville, passage des voitures et scooters, les sirènes des pompiers, les camions poubelle et ainsi de suite. Il calme aussi les pleurs nocturnes, la peur des moments de solitude et aide généralement à l’éducation du chiot, car il transmet des messages apaisants et rassurants pour le jeune poilu.

runwithurdog berger australien Jazz
Photo credits : Lola Ledoux

Les renseignements préalables

Je vous recommande chaleureusement non seulement de vous renseigner bien en amont sur les besoins de la race que vous allez adopter et la compatibilité que celle ci peut avoir avec votre mode de vie, mais aussi sur les manières positives d’éduquer un chiot. Vous trouvez plein de livres sur le sujet, le meilleur de mon point de vue est celui de Chloé Fesch sur l’éducation positive du chien et du chiot.

L’éducation

N’hésitez pas à participer à des cours d’éducation canine avec votre poilu, car 80% des chiens abandonnés n’ont jamais reçu d’éducation quelconque de la part de leurs humains et cela peut vous éviter plein de soucis par la suite. Un chien bien éduqué est un chien qui a appris les codes humains et arrive à bien communiquer avec son bipède, cela vous aidera tous les deux. Les centres Nature de Chien sont des lieux où l’éducation se fait à travers le jeu et l’empathie avec le chien et son humain, ce qui renforce d’autant plus la complicité entre les deux.

Qu’en pensez-vous de cette liste ? Si j’ai oublié quelque chose, n’hésitez pas à le dire dans les commentaires, je suis preneuse de vos expériences personnelles !

Andreea

2 commentaires sur “De quoi avons-nous besoin pour accueillir un chiot ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s