Pourquoi j’ai choisi de vous montrer ma fille sur Instagram

runwithurdog bébé

Quand il s’agit de montrer ou pas son enfant sur les réseaux sociaux, il y a deux écoles : les parents qui mettent sans hésiter leur progéniture en photo sur leur feed et ceux qui couvrent leur gueule d’emojis 😀 Décidément, pour ma part vous le sentez déjà, il s’agit d’emblée d’un parti pris. Vu qu’on m’a posé la question, je vous explique aujourd’hui pourquoi je vous montre ma fille sur Instagram. Et je vous laisse faire comme vous le sentez pour les vôtres 😉

runwithurdog bébé

Vis ma vie d’instagrammeuse assidue 

J’ai commencé mon compte Instagram il y a quelques années pour partager ma passion pour le sport et pour les animaux avec des gens qui ne roulaient pas les yeux quand je leur parlais de ma dernière séance en côte, de ma VMA ou de l’alimentation idéale pour mon border collie.

Trouver des personnes qui s’intéressent aux même choses que nous, c’est la magie des réseaux sociaux et qu’est-ce que j’adore ça ! Très vite, j’ai trouvé au sein de ma communauté des conseils d’équipement, de parcours, de nutrition, de tout plein de choses. Nous parlons de tout, par ici, des expériences de vie de chacun, qui font grandir les autres. De moins, c’est comme ça que je vois les choses.

Quand je suis tombée enceinte, je me suis dit que j’allais vous soûler avec mes nausées matinales, ma frustration de devoir arrêter la plyo, de voir mes abdos disparaître, mes peurs liées à ce fichu instinct maternel qui me manquait. Et j’ai été surprise de trouver chez vous du soutien, du réconfort, du partage d’expériences similaires. Vous avez été ma force pendant 9 mois, on a parlé de cette grossesse comme j’en ai parlé à ma famille et mes amis proches. Peut être plus encore.

Lorsque ma fille est arrivée, je savais d’emblée que j’allais vous la présenter. Je ne pouvais pas faire autrement. Vous m’aviez suivi et encouragée pendant toute la grossesse, je ne pouvais pas vous dire « bon les gars, merci beaucoup, mais d’ors en avant ça ne vous concerne plus, hein ! ».

Après tout, je partage mes aventures avec vous, pourquoi pas mon joli bout de chou ? Vous montrer mes fesses et mes abdos, mais ne pas vous montrer mon enfant serait un peu faux-cul de ma part, n’est-ce pas ? Avoir une pudeur générale sur sa vie privée, je veux bien, mais il faut qu’on soit cohérents. J’ai choisi à partager le tout avec vous, tout simplement parce que vous me l’avez demandé, parce que ça vous intéresse, que vous avez envie de savoir. Quand je ne vous la montre pas pendant un certain temps, je reçois des messages privés qui réclament des nouvelles.

runwithurdog bébé

Ma fille est super instagrammable 😀 

Oui, les gars, je vous la montre parce qu’elle est belle, tant de cuteness n’est pas faite pour être cachée ! Bon, ok, je ne suis pas objective, je l’ai faite, évidemment que je la trouve jolie. Mais comme je ne suis pas la seule et vous la trouvez jolie aussi, il y a forcément du vrai là-dedans. Ça ne veut pas dire que ceux qui ne montrent pas leurs enfants sur internet le font parce qu’ils sont laids. Quoi que, comme on ne les a pas vus, on ne peut pas être sûrs 😀 Rhoooh ça va, je rigole !

Je respecte le choix de chacun de faire ce que bon lui semble de l’image de ses enfants. En général, je suis pour la liberté de tous, tant que ça ne dérange pas quelqu’un d’autre. Je comprends aussi nous montrer une petite main, un petit peton. Ok, tu ne veux pas l’afficher, mais tu nous fais savoir qu’il est là. Mais ce que j’ai du mal à comprendre c’est le fait de nous montrer le gamin, avec un smiley au milieu de la figure. Censuré. En mode « il est là, mais tu ne sauras pas à quoi il ressemble, parce que je le protège ». Euuuh… quoi ?

Trop de teasing tue le teasing, les amis. Et tant qu’à faire, mieux vaut ne pas le montrer du tout, ton gosse, de mon point de vue. Bon, je sais qu’avec cette remarque je vais vexer certains et même des amies proches qui le font également, mais je vous avoue que la logique de la chose me dépasse. Montres ou ne montre pas, à toi de voir, mais décides-toi quand même, sinon c’est relou. Mon cerveau a besoin de compléter l’image et mettre quelque chose à la place de l’emoji. La plupart du temps j’y colle la tête d’un des parents et ça donne des images assez perturbantes.

2018-08-19 116788054546429146436..jpg

Et son privacy, dans tout ça ? Son droit à l’image ?

N’aie-je pas peur qu’un jour ma fille me reproche cet affichage précoce sur Instagram ? Qu’elle se fasse chambrer au collège parce que sa mère a publié une photo d’elle à 4 mois, un chien à côté ? Non, les amis. Je pense que nos enfants vont grandir dans une société bien plus connectée que la nôtre. Que ma fille aura son premier téléphone,  tablette et compte Instagram (ou qui sait quel réseau sera à la mode d’ici-là) bien avant l’âge que j’avais moi lorsque je me suis lancée sur ces terres. Je surveillerai toujours de près l’usage qu’elle en fera, je m’efforcerai à lui donner les bons conseils et lui expliquer les choses clairement, mais il ne faut pas rêver, je connais des gosses de 9 ans bien plus douées que leurs parents là-dessus. Des vrais natifs. Nos enfants le seront encore plus.

Je pense aussi que les photos d’elle que je publie (vous constaterez que je ne fais pas d’excès là-dessus) sont des photos que je contrôle de mon œil vigilent de mère et communicante. Que je ne la mets pas dans des situations qui pourraient lui nuire par la suite. Et si un jour, un petit con aura le malheur de lui faire une remarque pour une photo publiée en 2018, je vais le trouver et je vais lui casser sa figure d’emoji.

Je ne rentrerai pas ici dans le débat lugubre de la pédo-pornographie, car je pense qu’on n’est jamais à l’abri de ce point de vue et que c’est à moi de contrôler son image avant qu’elle ait son propre avis sur la question. Ceci dit, je ne la mettrai jamais dans des hypostases qui pourraient lui porter préjudice. Vous ne verrez pas ma fille en maillot à la plage, par exemple, ou dans son bain. Mais vous pouvez voir sa bouille insouciante dans les bras de ses parents ou son beau sourire lorsque les chiens la font rigoler.

runwithurdog bébé

Pour conclure, je vous dirais de montrer ou ne pas montrer vos enfants, faites comme vous pensez que c’est mieux pour eux, pour vous, tant que vous ne couvrez pas leur tête de petits cœurs / pommes ou cercles jaunes. Prenez parti et assumez, bordel. Vous êtes les parents du nouveau monde, ne vous en excusez pas.

Publicités

2 commentaires sur “Pourquoi j’ai choisi de vous montrer ma fille sur Instagram

  1. Personnellement en ce qui me concerne, mon fils n’apparaît sur aucun réseau, parce-que le papa et moi même sommes d’accord. Mais dans mon entourage, j’ai effectivement ceux qui montrent leurs enfants et ceux qui ne le font pas (comme moi). Personnellement je ne suis pas du genre à juger car c’est un choix personnel, surtout quand ça concerne nos enfants. Alors le principal, c’est que toi tu sois d’accord avec toi même et que tu ne le fasses pas pour les autres 🙂 si ta décision te convient alors c’est le principal !

    J'aime

    1. En effet, il s’agit d’un choix à faire et dans les deux sens, je l’accepte. C’est la « non-prise de position » qui m’insupporte 😀 Sinon, ne pas montrer son enfant sur les réseaux n’est pas mon cas, mais je comprends et je respecte 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s